5 avril 2021

Révolution dans les transports à Jérusalem : en marche!

Une chose est certaine : la ville bouge bouge bouge!
Sept lignes, dont la ligne existante, devraient couvrir 83 km et 180 stations d’ici 2030.

En attendant, la construction et prolongations des trois lignes rouges, vertes et bleues se déroulera selon le plan suivant :

  • Ligne rouge du tram : les travaux ont débutés et l’ouverture est prévue pour octobre 2022
    Ligne bleue du tram : débuts des travaux en 2022 et dureront jusqu’en 2024

La moitié des résidents de la ville seront à environ 500 mètres d’une station de tramway.

La route 16 (kvish 16) raccordera la route 1 aux quartiers quartiers ouest et de sud de Jérusalem. Délai prévu : jusqu’à 2023

La crainte était que ce nouveau flux de voitures engendrerait de nombreux embouteillages et des ralentissements sans fin invivables pour les utilisateurs.
C’est pourquoi, afin d’assurer la sécurité et une commodité maximale pour les usagers, il a été décidé que la route 16 ne croiserait pas ni le tram ni les routes locales pour limiter au maximum la présence de feux tricolores et de carrefours dangereux en particulier pour les piétons et les cyclistes.
Cette vidéo résume le projet « Échangeur Beyt »
Une série de ponts, de passerelles, d’ascenseurs, d’escaliers électriques et de zones vertes permettront aux habitants de circuler d’un point à un autre de la ville avec encore plus de confort, sécurité et rapidité.
À l’entrée de Givat Mordehai sera construit une parking souterrain géant de 1000 places

La ligne bleue

L’accord a été donné pour la construction de la ligne bleue du tram sur 22 kilomètres entre le quartier de Gilo et le quartier de French Hill (Giva Hatzerfatit) au Mont Scopus, en passant par 37 stations comme le campus de l’Université hébraïque de Givat Ram, binyanei Haouma, La kirya du gouvernement, l’hôpital Hadassah sur le mont Scopus et le campus universitaire du mont Scopus.
Elle déservira 250.000 passagers

La ligne rouge

La ligne rouge actuelle sera prolongée et déservira d’un coté Nevei Yaakov et de l’autre l’hopital Hadassah Ein Karem puis le mont Scopus et Givat Ram d’ici 2022.

« Jérusalem est dans une dynamique de développement des transports qui la positionne comme la ville la plus avancée en termes de transport », a déclaré le maire de Jérusalem, Nir Barkat, dans un communiqué.

«Avec la construction d’un réseau de bus local et d’un train à grande vitesse du centre du pays, les résidents de la ville pourront profiter de temps de déplacement réduits, de moins de circulation, d’un air plus pur et d’un renouveau passionnant du réseau urbain. »

Le projet de la ligne bleue

Le projet de l'échangeur Beyt ou kvish 16

tram jerusalem
Partager cet article :

About roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
27 + 3 =