11 avril 2021

Historique : il y a 60 ans debut du procès Adolf Eichmann

Le 11 avril 1961, il y a exactement 60 ans s’ouvrait à Jérusalem le procès hors normes du criminel nazi Adolf Eichmann, qui a libéré devant les caméras du monde entier la parole de nombreux survivants du génocide juif.

Ce procès exceptionnel a en particulier profondément changé la manière dont le public israélien abordait l’Holocauste. À l’époque, il y avait des centaines de milliers de survivants en Israël, qui avaient refoulé durant de nombreuses années les souvenirs et les traumatismes. Les discussions ont révélé des blessures qui ne guérissaient pas, les horreurs, l’enfer physique et émotionnel qu’ils avaient traversé.
 
A la barre, 111 témoins vont se succéder au fil des quatre mois et trois jours du procès, livrant leurs indicibles récits devant les télévisions du monde entier et des écrivains parmi lesquels Haïm Gouri, Elie Wiesel, Joseph Kessel ou Roger Vailland.
 
Il fut reconnu coupable de tous les chefs d’accusation et exécuté par pendaison le 1er juin 1962.

Les 60 ans de l’ouverture du procès Eichmann NOUVELLE EXPO EN LIGNE DE YAD VASHEM

« Lorsque je me tiens devant vous, juges d’Israël, pour mener le procès d’Adolf Eichmann, je ne suis pas seul. A mes côtés, se tiennent six millions d’accusateurs. »
– Le procureur général Gideon Hausner, lors du procès Eichmann
Il y a 60 ans, débutait à Jérusalem le procès d’Adolf Eichmann, personnage pivot dans l’extermination des Juifs par les nazis. Cet homme soucieux de son statut, avide de monter en grade, frustré par son éducation limitée, aura été l’administrateur et l’organisateur en chef de toute la logistique de la « Solution finale ».
Localisé en Argentine, Eichmann est ramené en Israël par le Mossad en mai 1960. Le 11 avril 1961 débute un procès qui mobilise l’attention de toute la planète. L’ancien nazi sera reconnu coupable de la quasi-totalité des chefs d’accusation et condamné à mort.
D’abord sceptique, le monde salue un procès exemplaire : Israël a su juger un criminel de guerre nazi en toute impartialité. Mais surtout, les audiences ont placé les rescapés sur le devant de la scène. Ils sont 160 à s’être succédé pour raconter l’horreur, des ghettos, des camps, de l’extermination. Quinze ans après la Shoah, la parole se libère et la société israélienne découvre ce passé qu’elle ne pouvait entendre.
A partir de documents et photographies d’archives, Yad Vashem revient sur la chronologie des événements : la traque d’Eichmann, les préparatifs de son procès, le choix des témoins et l’impact des audiences en Israël et dans le monde. Une exposition clé et nécessaire pour rappeler, encore et toujours, que le crime nazi a bel et bien eu lieu.
Le procès Eichmann, « A mes côtés se tiennent six millions d’accusateurs »
Tommy Lapid, journaliste au journal Maariv, 1961

Le Procès Eichmann
france-3
diffusé le dim. 11.04.21 à 22h35

téléfilms & mini-séries
92 min
2015
réalisé par Paul Williams

avant-première
avec : Martin Freeman, Anthony LaPaglia, Rebecca Front, Andy Nyman, Nicholas Woodeson, Ben Addis, Caroline Bartleet, Ed Birch

En 1961, Milton Fruchtman et Leo Hurwitz, un producteur et un réalisateur américains, ont créé l’un des premiers événements télévisés mondiaux en retransmettant le procès Eichmann, depuis Jérusalem, dans 37 pays et pendant quatre mois. Un événement extraordinaire de la télévision et de l’Histoire, le procès de l’architecte en chef nazi du plan d’extermination des juifs d’Europe, pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette retransmission, inédite pour l’époque, permit à l’opinion publique de réaliser l’indicible…

Le Procès Eichmann

Partager cet article :

About roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
11 + 26 =