6 octobre 2021

Un amour qui ne finit pas : la première

Pour cette rentrée, Sophie Attal semble avoir découvert une pépite et Bernard Bitan qui en signe l’adaptation et la mise en scène nous promet un régal de rire, d’émotion et de réflexion.
UN AMOUR QUI NE FINIT PAS est une comédie truculente replacée dans l’environnement de 2021 qui aborde le sujet de la séduction, de la fidélité et de l’amour virtuel. C’est certainement un peu de chacun d’entre nous que nous découvrirons sous nos yeux avec le poivre, le sel et le miel que Bernard y a ajouté.
Fou rire, pleurs et émotions fortes pour cette pièce satyrique truffée de quiproquos, de bons mots et de situations cocasses.
Venez les applaudir le long de leur tournée qui commence, noblesse oblige, à Jérusalem.

Un Amour qui ne finit pas !
Une comédie de André Roussin
Revisitée et mise en scène par Bernard Bitan

Avec Sophie Rachel Attal, David Cohen, Julia Bellaïche,
Jean-Claude Komar et Bernard Bitan

La première aura lieu à Jérusalem le Mardi 26 Octobre au grand théâtre de Jérusalem. Après le 2/11 nous serons à Ashdod le 4 à Natanya et le 7 à TLV!

Un amour imaginaire
Jean, lassé de ses amours qui s’éteignent, se met en quête de l’amour idéal et imagine un plan pour trouver … Un amour qui ne finit pas !
Pour cela, et de façon passionnelle et compulsive, il décide d’aimer, unilatéralement, une inconnue (Juliette) sans en attendre le moindre retour de sa
part : un amour en sens unique donc, juste pour lui et uniquement par correspondance.
Rentrer en amour comme on entre en religion, voilà ce qu’a décidé ce quinquagénaire volubile pourtant marié.
Germaine, sa femme est habituée à ses tromperies, ses excentricités et surtout à ses enfantillages.
Sauf que voila, les choses ne se passent pas comme prévu, et cette lubie de Jean, n’est pas du tout du goût du mari de Juliette (Roger), ni de sa propre femme (Germaine).
Cette situation va inéluctablement créer quelques complications croustillantes et pimentées, et poser le problème de cet amour épistolaire aussi courtois que virtuel.
En écrivant cette pièce dans les années 60, jamais André Roussin n’aurait pu imaginer la modernité de ce sujet à l’ère des réseaux sociaux ou les sentiments puis la recherche d’amour et d’adrénaline s’expriment beaucoup à l’écrit.
Revisité par Bernard Bitan, « Un amour qui ne finit pas » est une comédie «vaudevillesque », à la fois très drôle, mais aussi particulièrement profonde et émouvante, qui ne laissera personne indifférent tant le sujet est en 2021 et toujours aussi brulant…

Mais dites moi… Est-ce que « Facebooker » c’est tromper ?!?

———————————————————————————————-

Le spectacle se déroulera selon les directives du Ministère de la Santé
Seules les personnes munies du Tav Yarok (preuve de vaccination) ou à défaut d’un test PCR de moins de 72h, pourront accéder à la salle.

« Un bijou d esprit et de drôlerie »

>>La presse francophone en parle…

Théâtre de Jérusalem (Salle Rivka Crown) le mardi 26 octobre 2021 à 20h30
20 Rue David Marcus, Jerusalem


RÉSERVATION EN APPELANT LE 052 30 60 863 ou en ligne ICI :

RÉSERVEZ VOS PLACES POUR LA PREMIÈRE À JÉRUSALEM

RÉSERVEZ VOS PLACES POUR UNE AUTRE VILLE>>

LE METTEUR EN SCENE

Bernard Bitan est un ancien du Conservatoire National d’Art Dramatique, d’où il ressortira primé. Formé par des maîtres tels que Alain Souchère ou
encore Suzanne Flon, il commence sa carrière en interprétant dans toute la France, des pièces d’auteurs classiques comme Molière, Marivaux, Corneille, Feydeau, Queneau…Ensuite s’enchaine une série de pièces et de spectacles qu’il écrit, met en scène ou dans lesquels il joue.
En 1994 la comédie musicale au succès retentissant : « Le Sel de le Miel » dont il produira une version concert à Jérusalem dans un spectacle officiel des 60 ans de l’Etat d’Israël.
Plus récemment, il joue notament à Jérusalem dans « Le Prénom » mis en scène par Elie Chouraqui qui est depuis son acolyte et qui le mettra également en scène dans une pièce qu’il a écrit « Miroirs ». Il jouera également dans le Violon de mon père au côté de Gilbert Montagné accompagné par l’orchestre symphonique de Jérusalem.
En 2018 : version en Hébreu de « Le Sel et le Miel » au City Hall et mise en scène de la pièce de Sophie Rachel Attal : « Maman mets un sweat et calme toi ». Dernièrement, il joue aussi à Jérusalem dans « L’Héritage d’Ana » de Annick Perez au côté de Elie Chouraqui, Judith Mergui et Johanne Tolédano.

L'AUTEUR

André Roussin, fut d’abord journaliste puis comédien avant de monter sa première pièce en 1941, « Am Stram Gram ».
Suivrons de nombreux succès : « La Petite Hutte » « Nina »…etc
Une œuvre abondante, traduite dans le monde entier et jouée par les plus grands comédiens. Une langue raffinée, un propos comique, gai; mais sous figure de comédie, il y a, chez Roussin, une satire plus ou moins indulgente de la bourgeoisie et de la famille. Il sera élu à l’Académie Française. Il était également président de la Société des Auteurs.

LES COMÉDIENS

Sophie Rachel Attal est comédienne depuis 35 ans. Sa première scène fût son comptoir de pharmacie à Paris.
Monte en Israël en 2005 et y crée et anime depuis maintenant près de 15, un atelier de théâtre et de thérapie par le théâtre.
L’année suivant son Alya, elle jouera à Jérusalem dans une pièce de Yasmina Reza : « Le Dieu du carnage » En 2016 elle présente la pièce « Ils s’aiment » de Pierre Palmade et Muriel Robin et jouera une dizaine de représentations à Jérusalem, Tel Aviv, Netanya, Raanana et Ashdod.
En 2017 Elle conçoit et présente un spectacle de sketches : « Scènes de Ménages » avec sa troupe de l’atelier au Théâtre Habima de Tel Aviv et au Théâtre Khan de Jérusalem.
En 2018 Bernard Bitan la met en scène dans « Maman, mets un sweat et calme-toi ! », son texte autobiographique qu’ils présentent à Jérusalem et Tel Aviv (5 représentations).

Julia Bellaïche est passionnée de théâtre et de cinéma depuis sa tendre enfance. En Israël elle participe à plusieurs Master Class d’acting et rejoint les troupes théâtrales dirigées par Elisabeth Kedem et Sophie Rachel Attal. Elle jouera ainsi dans le prestigieux théâtre Habima à Tel Aviv ainsi qu’au
théâtre Khan à Jérusalem dans le spectacle « Scènes de ménage » mis en scène par sa professeure Sophie Rachel Attal. A cette occasion, elle se fait remarquer par le metteur en scène Bernard Bitan qui lui proposera d’incarner le rôle de Juliette, pour cette comédie revisitée d’André Roussin.

David Cohen a 40 ans et vit à Jérusalem. Il est l’heureux père de 6 enfants et passionné d’Histoire et de Littérature. Educateur et travailleur social dans l’âme et comédien à ses heures gagnées, il s’est spécialisé dans les spectacles pour enfants et le théâtre de rue. Il rejoint la troupe de Sophie Rachel Attal et jouera dans ses spectacles. Où il est également remarqué par Bernard Bitan pour son grand talent.

Jean-Claude Komar est fils unique de parents ashkénazes, rescapés de la Shoah. Né à Lille en 1946, il y grandit et obtient son diplôme de la faculté de
chirurgie dentaire. 40 ans d’exercice de son métier, il sera parallèlement président de la communauté juive de sa ville pendant 18 ans. Il vit en Israël depuis six ans accompagné de sa famille. « J’ai toujours pensé que les dentistes sont de grands comédiens », se plait-il à dire ! C’est donc tout naturellement qu’il intègre le cours de Sophie Rachel Attal. Il y rencontre Bernard Bitan qu’il connaissait pour l’avoir invité en 1996 à présenter « le Sel et le Miel » à Lille. Comble de bonheur, ce dernier lui propose de rejoindre le casting de la pièce.

LE PRODUCTEUR

Elie Attal est un « Homme à tout faire » autodidacte passionné d’art contemporain. En Israël depuis plus de 16 ans, il a déployé différentes activités autour de l’univers de la Culture. Sous l’impulsion de son épouse Sophie Rachel et de ses rencontres (qu’ils qualifient d’extraordinaires), il se consacre désormais pleinement à la production d’évènements et de spectacles culturels en Israël.

Angel Bendayan est assistante de mis en scène
Yaacov Lunski est le créateur et responsable des décors
Fabrice Assous est l’ingénieur Son & Lumière
Nissim Sellam est le photographe et Responsable de la Communication

Vous aimerez aussi

19 octobre 2021

Le retour…

iCINEMA® Decouvrez les plus grands films américains du moment en Version Française TOUS LES DIMANCHES ET MERCREDIS à Jerusalem, Tel Aviv, Natanya, Ashdod. "iCINEMA…

18 octobre 2021

TZAMA…

Le programme de la semaine de la hassidout du 20 au 24 novembre aux Binyane Haouma ! Après deux ans d'absence c'est un retour en force! Les grands "TISH" (Farbrengen), le congrès de la Hassidoute, la grande foire du livre, une exposition…

17 octobre 2021

Le Jerusalem…

Festival Clal 2021 Trois jours de musique classique et jazz dans le bâtiment avec la meilleure acoustique de la ville ! Le Jerusalem Street Orchestra avec un ensemble complet de 35 musiciens, dans un concert avec deux chefs-d'œuvre…

Partager cet article :

About roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
13 + 20 =