12 juin 2018

Les trois religions réunis avec Kooloulam à la tour de David

Tout le monde (ou presque) connait maintenant Kooloulam, l’organisation qui a programmé une réunion sans précédent sous le patronnage du président de l’Etat pour les 70 ans. Cette fois c’est pour réunir des juifs, des musulmans et des chrétiens le soir de la fin du Ramadan.

Kooloulam est la combinaison de trois mots : koolam (tout le monde), kol (voix) et olam (le monde).

Mais ce n’est pas tout car Kai Khaji Yaya Kulil Staku, secrétaire général du plus grand mouvement musulman du monde avec plus de 60 millions de membres basés en Indonésie, effectue une visite historique en Israël, au cours de laquelle il a également visité le Mont du Temple.
Dans le cadre de sa visite, Pak Yaya tiendra une rare rencontre interconfessionnelle au Musée de la Tour de David ce jeudi.
À minuit, des centaines de personnes de diverses religions et secteurs se rassembleront dans la tour pour une activité inspirante – un événement spécial de Kooloulam, le projet de chant de masse, dans lequel ils chanteront la chanson d’amour de Bob Marley

One Love

en hébreu, arabe et anglais.
Une cinquantaine d’organisations prendront part à l’événement.
Comme à chaque événement de Kooloulam, un clip cinématographique sera produit à partir de l’événement, qui sera distribué dans le monde entier.
« Après des centaines d’années durant lesquelles la religion a été utilisée comme outil de divergences d’opinions et de guerres, nous cherchons le contraire: trouver l’unité et la proximité entre nous et adapter la religion au monde moderne », explique Pak Yaya.
https://www.facebook.com/events/1796254403730729/

Qu’est-ce que Kooloulam?

Le but principal de Kooloulam est de rassembler des personnes qui ne se connaissent pas, qui n’ont pas d’expérience en chant, dans un endroit particulier dans le but de se réunir et de créer une sensation musicale.
Kooloulam commence en programmant un événement de chant, en fait la promotion et organise les inscriptions en ligne (qui partent généralement en moins de 10 minutes) pour participer au grand rassemblement.

Qu’est-ce qui rend cet évenement unique? Kooloulam est capable d’enseigner à des milliers de personnes une nouvelle chanson avec des harmonies en moins de 45 minutes. Il faut d’abord diviser les participants en trois groupes vocaux. Ensuite le travail consiste à mettre tout le monde à l’unison et à créer une oeuvre unique en son genre. Après plusieurs essais, le résultat est filmé et partagé au grand public dans les réseaux sociaux : Facebook, YouTube, WhatsApp.
Les trois fondateurs de Kooloulam, Ben Yefet, Michal Shahaf Shneiderman et Or Taicher, souhaitent obtenir ce sentiment de connexion entre des personnes de tous les horizons de la société israélienne pour créer une expérience unique qui met tout Israël au diapason. Ils organisent parfois des événements qui tournent autour d’une chanson qui sera chantée en harmonie en l’anglais, l’hébreu et l’arabe. L’évenement de jeudi soir est l’un de ceux-là.

Kooloulam pour Yom Haatzmaoute pour fêter les 70 ans de l'état d'Israël

Autres articles

Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*