18 décembre 2022

Le Festival 2022 du film juif de Jérusalem

Le Festival du film juif de Jérusalem n’a jamais été aussi riche en évenements, avant-premières et nouveautés.
Il se tiendra cette année, du 17 au 22 décembre à la Cinémathèque de Jérusalem : 6 films français seront projetés pendant le Festival, avec le soutien de l’Institut français d’Israël.
À NE PAS MANQUER!

Le Festival du film juif de Jérusalem présente des films israéliens et étrangers qui traitent de la question de l’identité juive, de l’histoire, de la culture, des relations interconfessionnelles et propose une série de rencontres, conférences, concerts et autres évènements associés.
Pour sa 24 ème édition qui se tiendra du 17 au 22 décembre, le festival a sélectionné 6 films français :
« Les secrets de mon père » de Véra Belmont (sorti en salles en France le 21 septembre dernier), un film d’animation avec les voix de Michèle Bernier, Jacques Gamblin et Arthur Dupont, adaptation de la bande dessinée Deuxième génération de Michel Kichka (publiée aux éditions Dargaud)
« Retour à Westhoffen » d’Ondine Debré, un film documentaire de 52 minutes qui sera projeté en présence de la réalisatrice, et dans lequel elle raconte l’histoire de Westhoffen, petit village d’Alsace marqué à la fois par une tradition d’accueil des Juifs et aussi par leur rejet
« Le parfum vert » de Nicolas Pariser
« Tu choisiras la vie » de Stéphane Freiss, qui explore la rencontre entre l’univers juif ultra-orthodoxe de la jeune Esther.
 Projection prévue en présence du réalisateur
« Ziyara » de Simone Bitton, également présenté cet automne au Festival des Films du Sud de Sderot ; et « Cœurs vaillants » de Mona Achache, avec Camille Cottin (Dix pour cent) qui raconte comment 6 enfants juifs parviennent à se trouver refuge dans le domaine du château de Chambord.

Le Festival programme également cette année des films en lien avec la France comme « L’art du silence » de Maurizius Staerkle Drux qui retrace le parcours du mime Marceau et explore les reliefs intimes et tragiques de sa vie derrière la figure connue du clown.

À VOIR AUSSI
Le film documentaire de Mike Lerner et Martin Herring, « Klarsfeld: A Love Story », sur la vie et le combat de

Beate et Serge Klarsfeld, traqueurs de nazis sera projeté en présence de Beate et Serge Klarsfeld le 19 décembre à 20h00.

TU CHOISIRAS LA VIE

Tu choisiras la vie
Les Avant-premièresStéphane FREISS
Italie, France
2022 / 100’ / tout public
Premier film

Une famille juive ultra-orthodoxe d’Aix-les-Bains se rend chaque année dans une ferme du sud de l’Italie pour un bref séjour afin d’accomplir une mission sacrée : la récolte des cédrats. Esther, la fille du rabbin, en pleine remise en cause des contraintes imposées par sa religion fait la connaissance d’Elio, le propriétaire de la ferme.
Et si le face à face entre ces mondes était la genèse d’une autre histoire ?

Avec l’aimable soutien de L’Istituto Italiano di Cultura.

le 18 décembre à 20h30, en présence du réalisateur
le 22 décembre à 20h00
Film en version originale, sous-titrage en hébreu et en anglais

LES SECRETS DE MON PÈRE

« Les secrets de mon père » de Véra Belmont | Film d’animation

Adaptation de la bande dessinée « Deuxième génération » de Michel Kichka (éditions Dargaud).
Dans les années 60, en Belgique, Michel et son frère Charly vivent une enfance heureuse dans leur famille juive. Leur père, taiseux et discret, ne livre rien de son passé. Les deux frères l’imaginent en grand aventurier, pirate ou chercheur de trésors… Mais que cache-t-il ?

Le 18 décembre à 18h00
Le 19 décembre à 17h00, en présence du dessinateur Michel Kichka
Film en version originale, sous-titrage en hébreu et en anglais

RETOUR À WESTHOFFEN

Retour à Westhoffen d’Ondine Debré
Film documentaire – 52 min.

Marquée par une recrudescence des actes antisémites dans la région, l’Alsace redécouvre à quel point le judaïsme fait partie intégrante de son histoire. Il ne reste aujourd’hui que 80 des 176 synagogues qui existaient au début du XX siècle Une dizaine seulement sont encore en activité régulière. Westhoffen – à 23 kilomètres de Strasbourg – est le dernier symbole d’un monde qui semble disparaître. La synagogue est vide. Roger Cahn est mort et sa sœur Marcelle vit seule ses derniers jours dans une maison de retraite. Ils étaient les deux derniers juifs de la communauté la plus ancienne et, longtemps, la plus importante de Basse-Alsace. En décembre dernier – un mois après la mort de Roger Cahn – 107 tombes du cimetière juif de Westhoffen ont été profanées. Les habitants sont choqués et incrédules : ici trois religions cohabitent sereinement depuis des siècles. En Alsace, l’année se termine donc sur ce 35 ème acte antisémite. Région marquée à la fois par une tradition très ancienne d’accueil des Juifs mais aussi par leur rejet, l’Alsace est aussi « victime » d’un travail de mémoire inachevé.

C’est pour cette raison que la réalisatrice Ondine Debré souhaite raconter à sa manière, l’histoire de Westhoffen, berceau de ses ancêtres. Sous l’apparence d’une quête personnelle et familiale, ce sont les notions complexes d’identité collective et d’identité individuelle qu’elle souhaite interroger en profondeur et, modestement, faire de son film un outil de lutte contre la haine de l’autre.

Le 18 décembre à 20h30 en présence de la réalisatrice
Film en version originale, sous-titrage en hébreu et en anglais

LE PARFUM VERT

Le parfum vert de Nicolas Pariser
Avec Sandrine Kiberlain, Vincent Lacoste,  Rüdiger Vogler

En pleine représentation, devant un public médusé, un comédien de la Comédie-Française est assassiné par empoisonnement. Martin, un des comédiens de la troupe, témoin direct de cet assassinat, est bientôt soupçonné par la police et pourchassé par la mystérieuse organisation qui a commandité le meurtre. Aidé par Claire, une dessinatrice de bandes dessinées, Martin cherchera à élucider le mystère de cette mort violente au cours d’un voyage très mouvementé en Europe.

18 décembre à 18h00
21 décembre à 21h30
Film en version originale, sous-titrage en hébreu et en anglais

ZIYARA

Ziyara de Simone Bitton
Film documentaire

Au Maroc, la ZIYARA (visite des saints) est une pratique populaire que juifs et musulmans ont toujours eu en partage. Le film est un « road movie » au pays natal, un pèlerinage cinématographique où la réalisatrice va à la rencontre des gardiens musulmans de sa mémoire juive.

18 décembre à 19h00
21 décembre à 17h00
Film en version originale, sous-titrage en hébreu et en anglais

COEURS VAILLANTS

Cœurs vaillants de Mona Achache
Avec Camille Cottin, Maé Roudet-Rubens, Léo Riehl

Cœurs vaillants retrace l’odyssée de 6 enfants juifs cachés pendant la guerre, partis trouver refuge là où personne ne pense à aller les chercher… dans le château et le parc du domaine de Chambord, au milieu des œuvres d’art cachées du Louvre. A cœur vaillant rien d’impossible…

18 décembre à 17h00
mercredi 21 décembre à 17h00
jeudi 22 décembre à 18h00
Film en version originale, sous-titrage en hébreu et en anglais

CINÉMATHÈQUE DE JÉRUSALEM

Du 17 au 22 décembre 2022
Cinémathèque de Jérusalem – 11 Hebron rd, Jerusalem

 

SITE OFFICIEL DU FESTIVAL ET RÉSERVATIONS

 

Partager cet article :

About roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
7 − 7 =