29 août 2018

Plongeons au fond de la couleur bleu Tehelet

Comment le bleu est devenu le symbole de l’état d’Israël? Est-ce qu’il y a un lien avec la mystérieuse couleur Tekhelet! Le musée des pays de la bible a décidé de vous en dire plus sur cette couleur très particulière.

  • Découvrez comment a-t-il été produit dans les temps anciens
  • Comment c’est devenu la couleur de la royauté et de la divinité,et une inspiration pour le drapeau israélien?
  • Une activité colorée dans laquelle nous allons plonger dans la couleur bleue mystérieuse du monde antique, teindre les tissus et les textiles et visiter l’ancien marché de l’artisanat.
  • Ateliers créatifs spéciaux inclus

Musée des pays de la bible de Jérusalem
Rue Shmuel Stefan Wise
Boite postale 4670, Jérusalem 9104601

Tel : 02-5611066
E-mail : contact@blmj.org

La brochure (hebreu)

La brochure de l’exposition (Anglais)

Out of the Blue | De la profondeur de la mer au drapeau national

Une nouvelle exposition qui suit le fil de la couleur bleue mystérieuse, le tekhelet, des rives de la Méditerranée il y a plus de 3500 ans jusqu’aux couleurs nationales de l’Etat d’Israël

Quel est le secret du tekhelet et de l’argaman, deux couleurs précieuses qui ont eu une grande signification pour des générations et jusqu’à nos jours?
À l’époque romaine, les nobles portaient souvent des tuniques à rayures violettes et les Juifs adoptaient des styles similaires. Un vêtement à quatre coins avec des rayures et des pompons, le « Tallit », était porté quotidiennement. Avec le déclin de l’industrie des colorants bleus et violets, le fil bleu disparut des glands, mais le tallit, devenu châle de prière, était souvent décoré de rayures bleues – un souvenir du fil tekhelet qui faisait avant partie desTsitzit.
À la fin du XIXe siècle, les dirigeants du mouvement sioniste ont cherché à créer un drapeau pouvant exprimer l’identité et les aspirations nationales du peuple juif. Le drapeau choisi était un drap blanc à rayures bleues et une étoile de David en son centre. Le bleu tekhelet, qui rappelait à chaque Juif son lien avec Dieu, restait dans la mémoire du peuple et devenait partie intégrante du symbole national de l’État d’Israël.

 

Out of the Blue présente des objets archéologiques et historiques uniques, d’une importance culturelle profonde. L’exposition présentera pour la première fois des fragments de textiles teintés de tekhelet et d’argaman datant de deux mille ans et trouvés dans les grottes du désert de Judée et de Massada. Également exposée: une couronne unique avec la pierre précieuse rare de lapis-lazuli, le seul pot connu au monde qui a été entièrement peint en violet, avec des inscriptions royales de Darius Ier, roi de Perse, en quatre langues et des preuves archéologiques fascinantes industrie des colorants pourpres de Tel Shikmona et Tel Dor. Enfin, les visiteurs de l’exposition verront des châles de prière rares et des drapeaux historiques alors qu’Israël célèbre son 70e anniversaire.

 

Amanda Weiss, directrice du Bible Lands Museum, a déclaré:
« Cette exposition spéciale examine la magnificence ainsi que la signification de la couleur bleue dans le monde antique et relie les fils colorés en bleu mentionnés dans la Bible et les textes extra-bibliques au dessin même du drapeau de l’État d’Israël Aujourd’hui, le BLMJ est fier d’être le seul musée au monde qui souligne la pertinence et la continuité des racines de la civilisation dans cette région et leur impact sur notre monde actuel, de manière universelle et non sectaire ».

Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*