31 août 2020

La Maccabi : les soins médicaux au service des francophones

« Etre à l’écoute pour mieux aider ».

A la rencontre de Yonathan Rubinstein, le nouveau directeur adjoint des cliniques Maccabi situées dans le centre de Jérusalem.

Vous êtes le nouveau directeur adjoint des cliniques Maccabi situées dans le centre de Jérusalem et vous êtes francophone, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Yonathan Rubinstein, j’ai 30 ans, suis marié et père de deux petites filles. Après un BA en Sciences politiques et Relations Internationales à l’Open University, j’écris actuellement une thèse dans le cadre d’un MA en Gouvernement et Politique Publique dans la même Université. Moi-même nouvel immigrant, j’ai passé plusieurs années dans le domaine de l’alyah de France. Lorsque j’ai pensé à changer de carrière, le monde médical israélien s’est imposé comme une évidence après trois années durant lesquelles j’ai accompagné, au sein de l’organisation ‘Olim Medical’, l’alyah de médecins, pharmaciens, infirmières et autres professionnels de santé. J’ai ainsi voulu intégrer le système Israélien de santé afin de poursuivre cette volonté d’être à l’écoute, disponible, venir en aide. C’est ainsi qu’en février 2020, j’ai été nommé à la Maccabi directeur adjoint de la région centre de Jérusalem qui compte plus de 50.000 membres. Je suis responsable de trois grands centres médicaux de la ville, situés à Arnona, Baka et Ramat Eshkol. Il n’est pas un seul jour où je ne rentre pas à la maison avec cette satisfaction d’avoir pu aider, écouter, soutenir. Car au final, c’est d’une écoute dont nos patients ont le plus besoin. Moi-même nouvel adhérent à la Maccabi, je me rends compte que penser Maccabi c’est être à l’écoute pour mieux aider.

Vous dirigez des centres situés dans des quartiers à forte densité francophone. Apportent-ils des réponses adaptées à cette communauté ?

La Maccabi à Jérusalem a grandi de façon exponentielle durant ces dernières années. Il n’est pas un quartier dans lequel on ne puisse trouver l’un de nos centres, depuis Har H’oma jusque Pisgat Zeev. Effectivement, les trois cliniques dont j’ai la direction se situent dans des quartiers à forte densité de nouveaux immigrants, tant des pays francophones qu’anglophones : Arnona, Bakaa, Katamon et Ramat Eshkol. La Maccabi souhaite apporter un service adapté à toutes les populations, notamment à la communauté francophone chère à mon cœur.
Il faut rappeler que le système de santé israélien n’a rien à voir avec celui que l’on a connu en France. C’est pourquoi nous cherchons à faciliter au maximum l’intégration « médicale » des Olim. Commençons par l’essentiel : Nombre de nos médecins sont francophones : médecins de famille, pédiatres, gynécologues, ORL, hématologues etc. Nous avons également des laborantines (en charge des prises de sang), infirmières, orthophonistes ou dentistes parlant français.
De plus, il est possible de demander à son médecin ou autre professionnel de santé de faire traduire la consultation en temps réel par un traducteur professionnel assermenté en lui demandant de composer *5144 ou 1 800 51 44 04

A ce jour, il existe des fascicules informatifs en français, nous avons une page Facebook en français et nous travaillons à une traduction du site internet et de l’application. Que ce soit sur notre page Facebook ou par téléphone, la Maccabi est l’une des rares Koupat Holim  à répondre en direct sans passer par un serveur automatique ou un robot paramétré à répondre en fonction de votre demande.

C’est ainsi que depuis plus de deux ans, Caroll Azoulay, responsable du département francophone coordonne et initie toutes les actions en direction de cette communauté, est joignable directement par téléphone. Sa dernière initiative en date ? La mise en place d’une permanence les dimanche et mardi dans les centres Maccabi situés à Arnona, Givat Mordeh’ai et Agrippas. Un must pour les francophones, adhérents ou pas à la Maccabi qui ont des questions à poser !
Et bien sûr depuis le mois de Février, je suis moi-même attelé à ajouter cette touche de culture francophone.

Comment la Maccabi a-t-elle géré et gère-t-elle encore le Corona ?

Lors de la première vague de la crise du Covid-19, la Maccabi s’est distinguée par de nombreux projets de proximité permettant aux familles de bénéficier des meilleurs soins de santé sans sortir de chez soi. Très en avance dans le domaine numérique, toutes nos plateformes de consultations en ligne, de questions par ‘Chat’ ou via l’application se sont révélées particulièrement performantes. Mais nous avons aussi adapté nos services sur le terrain en réservant par exemple des heures dédiées aux seniors dans certaines de nos cliniques, leur permettant ainsi de consulter sur place et en toute sécurité. Un service de livraison de médicaments à domicile a été mis en place et des milliers de conversations téléphoniques ont été effectuées par nos équipes pour s’enquérir du bien-être de nos seniors.
Enfin, faut-il rappeler que la Maccabi a été la première à mettre en place l’hospitalisation à domicile des malades du Corona ? Une démarche innovante permettant à ses adhérents, légèrement atteints (selon un diagnostic médical), de rester en confinement chez eux, sous surveillance médicale constante, adaptée, sans devoir aller à l’hôpital. Durant cette période, un kit était envoyé au domicile avec thermomètre, tensiomètre, oxymètre. Une infirmière appelait matin et soir pour vérifier la tension, pression et température, un médecin une fois par jour pour s’assurer que tout allait bien.
Il faut souligner qu’au cours des dernières années, la Maccabi a pris de l’avance dans le domaine de l’hospitalisation à domicile, pour la santé et le bien-être du patient et de sa famille, mais également pour réduire l’engorgement dans les hôpitaux, un élément qui se révèle critique en ce moment.

Etre à disponibilité de nos patients en leur offrant une réponse professionnelle et pleine d’empathie, c’est ce qui caractérise l’esprit Maccabi. Et cet état d’esprit est plus que jamais nécessaire en ces temps particulièrement éprouvants que nous vivons. Alors que nous sommes déjà confrontés à la seconde vague du Covid-19, nous poursuivons notre travail avec dévouement auprès de nos assurés, c’est d’ailleurs l’occasion de renouveler ici les appels au respect des normes sanitaires :  2 mètres de distance, port du masque sur le nez et la bouche, lavage et désinfection des mains le plus souvent possible. Ces gestes barrières sont les principaux outils de lutte contre le Corona.

Quels sont les points forts de la Maccabi selon vous ?

La notion de service n’est plus à prouver au sein de la Maccabi. Tous ceux qui y travaillent, des équipes médicales aux équipes administratives, ont pour principal objectif d’aider les patients. Au-delà, c’est bien-sûr le professionnalisme de notre personnel soignant ainsi que la modernité de nos structures qui font la célébrité de la Maccabi.

J’invite tous vos lecteurs à se renseigner sur nos services très étendus impossible de citer de manière exhaustive ici.

Portez-vous bien et surtout restez attentifs aux consignes du Ministère de la Santé.

DÉTAILS & INSCRIPTIONS CLIQUEZ ICI

Koupat Holim MACCABI

‎40 rue Agrippas à Jérusalem

french@mac.org.il
Appeler 058-663-4120

Vous souhaitez recevoir un complément d’information?

DÉTAILS & INSCRIPTIONS CLIQUEZ ICI

La caisse d’assurance santé MACCABI offre à ses adhérents les services médicaux les plus performants et les plus modernes en Israël.

soins medicaux
Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*