8 novembre 2020

La grossesse en période de Corona

La population est soucieuse en cette période de crise et à juste titre. C’est pourquoi Jerusalem-info s’associe à la MACCABI pour vous donner une information précieuse et fiable sur certains sujets médicaux.
Voici 10 réponses aux 10 questions les plus courantes que se posent les femmes enceintes en ce moment.

Entre les changements de comportement et les bouleversements économiques que traverse la société et le stress que nous ressentons ces derniers temps, la grossesse et l’accouchement soulèvent de nombreuses questions, confusions et inquiétudes, non sans raison.

Faites-vous du bien cet hiver en rejoignant la Maccabi !

Contactez-nous en français pour plus d’informations

058 663 41 20 – french@mac.org.il

Ou par whatsapp : https://bit.ly/2YSM3cx

Ou sur FB : Maccabi français Jerusalem et Shfela

QUESTIONS / RÉPONSES

Afin de dissiper autant que possible cette incertitude et de vous aider à prendre soin de vous et de l’adorable petit garçon ou petite fille que vous portez, Jenny Agassi, chargée de la Santé de la femme chez Maccabi Services de Santé Israël répond à vos questions :

  1. Le coronavirus peut-il traverser le placenta et contaminer le fœtus?

D’après la littérature médicale, il apparaît que le virus ne traverse pas le placenta au cours de la grossesse. Cependant, les connaissances sur l’actuel coronavirus sont assez limitées. En ce moment, de nombreuses études sont réalisées à travers le monde, laissant espérer que la réponse à cette question sera plus concluante d’ici peu.

  1. Est-ce que je peux allaiter si je suis positive au coronavirus ?

Jusqu’à présent, on n’a pas détecté de coronavirus dans le lait maternel. Il est donc conseillé d’alimenter son bébé avec du lait maternel. Mais l’allaitement entraîne un contact étroit entre vous et votre enfant, et donc la possibilité de transmettre le virus par les sécrétions des voies respiratoires ou par le contact.
Si vous êtes malade du Covid 19, vous pouvez tirer votre lait grâce à un tire-lait et le donner au bébé sans devoir l’allaiter. Lorsque vous vous occupez de votre bébé, il faut porter un masque et veiller à une très bonne hygiène : lavage des mains avant et après avoir tiré votre lait, désinfection des biberons et du tire-lait selon les instructions appropriées.

  1. Vaut-il mieux que je reste chez moi en travaillant de la maison ou bien que je passe en congé sans solde pendant ma grossesse ?

La réponse à cette question est très individuelle. Les directives du ministère de la Santé changent en fonction de la situation actuelle, et elles pourront vous aider à décider. Pour décider de ce qui vous convient le mieux, posez-vous les questions suivantes : pouvez-vous travailler de la maison ? Travaillez-vous dans un environnement bondé ? Est-ce qu’on respecte les directives sur votre lieu de travail, ou est-ce que vous craignez d’être contaminée ?
De manière générale, la décision dépend de vous, de vos conditions de travail ou de votre ressenti personnel, et bien sûr de la réalité changeante qui est la nôtre.

  1. Que faire quand il y a des frères et sœurs d’âge scolaire à la maison ?

À tout âge, et en particulier chez les plus jeunes, il est important de respecter les directives du ministère de la Santé dans notre nouvelle routine. Autant que possible, apprenez à vos enfants à bien se laver les mains, à respecter la distanciation sociale et à porter un masque dans l’espace public. Il est très important qu’ils veillent à leur hygiène personnelle en rentrant de l’école.

  1. Comment se comporter quand le/la conjoint/e revient du travail ?

Ici aussi, nous revenons aux directives du ministère de la Santé qui changent en fonction de la situation.

Dans tous les cas, quand il s’agit de grossesse, le/la conjoint/e doit être aussi prudent que possible de retour à la maison. Il est conseillé de se laver les mains dès qu’on rentre et de changer de vêtements.

  1. Est-ce qu’il y a des restrictions aux commandes de colis de l’étranger ?

La probabilité d’être contaminé par des colis venus de l’étranger est faible et dépend de nombreux facteurs tels que : qui a emballé le colis, combien de temps il a mis pour arriver, ou s’il était fermé à son arrivée.
Actuellement, on ne peut pas avoir de réponse claire à ces questions. Il vaut donc mieux écouter les recommandations du ministère de la Santé, disant que « pour autant qu’on le sache, le coronavirus ne se transmet pas par les objets ou la nourriture, et on n’a pas recensé de transmission de la maladie de cette manière. Le ministère de la Santé suit la pandémie depuis le début et publie et met à jour des directives destinées au système de santé et au grand public pour faire face à l’arrivée du virus en Israël. Le système de santé est préparé à identifier les cas suspects, les isoler, les tester et les soigner, et le ministère continue à suivre tous les développements ».
De toute manière, si vous ne vous sentez pas sûre à ce sujet, nous vous conseillons d’attendre un peu avant de passer des commandes à l’étranger…

  1. En période de Covid 19, est-il possible de ne pas venir au dispensaire mais plutôt d’avoir une réponse téléphonique au sujet de la grossesse ?

D’une manière adaptée à cette période, la Maccabi propose de nombreux services, diversifiés et personnalisés, aux femmes enceintes, et vous pouvez choisir celui qui vous convient. En plus des visites physiques, qui sont parfois nécessaires (contrôles par le médecin, prises de sang et vaccins), on peut également bénéficier de consultation en ligne ou par téléphone.
Parmi ces services : accompagnement de la grossesse par une infirmière, en rencontre physique ou par téléphone ; le centre en ligne « féminin – personnalisé » (nachi-ichi), où tout l’accompagnement de la grossesse est effectué par une infirmière spécialisée en suivi de grossesse par téléphone, avec l’option de préparation à l’allaitement par une conseillère en allaitement diplômée du centre de conseil en ligne pour l’allaitement. Ce centre de conseil est aussi là pour vous après l’accouchement ; le service Moked Maguiv est un service téléphonique qui répond à toutes vos questions sur la santé de la femme.

Tous ces services sont gratuits pour les adhérentes de la caisse de santé Maccabi.

  1. Comment me protéger de la contamination ?

Les directives du ministère de la Santé sont les mêmes pour les femmes enceintes que pour le public général. Comme pour tout citoyen, il est important de les suivre : porter un masque dans les endroits publics, se laver les mains, conserver la distanciation sociale et ne pas être dans un attroupement.

  1. Quand dois-je aller à l’hôpital ? Les hôpitaux sont-ils sûrs pour moi ?

À partir de la 40e semaine, vous devez effectuer un suivi de grossesse prolongée, tous les deux à trois jours. Cela comprend les contrôles des signes vitaux, un monitoring du fœtus et une consultation médicale. Une partie des suivis se font à la Maccabi et dans les centres de santé de la femme, et une partie se fait dans les hôpitaux. À partir de la 41e semaine, il faut aller à l’hôpital pour une évaluation de la situation.
De plus, il est conseillé d’aller à l’hôpital s’il y a des signes montrant que l’accouchement est proche : contractions régulières, perte des eaux ou signes plus rares tels que saignement, fièvre ou douleurs.

Dans les salles d’accouchement et dans les autres services, il y a séparation entre le public général et le public des patients atteints de la Covid 19.

  1. Est-ce qu’il est raisonnable de programmer une grossesse en ce moment ?

Il n’y a pas de réponse catégorique à cette question. Chacune doit peser le pour et le contre de façon individuelle.

Nous vous souhaitons une grossesse heureuse et en bonne santé !

 

Faites-vous du bien cet hiver en rejoignant la Maccabi !

Contactez-nous en français pour plus d’informations

058 663 41 20 – french@mac.org.il

Ou par whatsapp : https://bit.ly/2YSM3cx

Ou sur FB : Maccabi français Jerusalem et Shfela

Bonnes nouvelles : À partir du 1er novembre 2020, Maccabi participe aux frais de conservation du sang du cordon ombilical. Pour plus de détails, consulter le site internet de la Maccabi >> www.maccabi4u.co.il

LE SAVIEZ-VOUS?
Le sang du cordon ombilical est du sang extrait du cordon ombilical du nouveau-né et du placenta. Ce sang est une source de cellules souches, qui peuvent être utilisées pour traiter une variété de maladies précédemment traitées à l’aide de cellules souches de la moelle osseuse. Ces cellules peuvent désormais être utilisées pour traiter les maladies hématologiques.

Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*