20 juin 2017

Hôpital temporaire pour les enfants atteints d’un cancer au Gan sacker à Jérusalem

Un hôpital pour les enfants atteints d’un cancer a ouvert au Gan sacker à Jérusalem. L’hôpital sera doté de l’équipement médical nécessaire, le traitement des enfants sera ainsi assuré dans les meilleures conditions. Tout a été mis en place pour garantir un traitement même pour une longue durée, tels que l’air, l’électricité, le générateur, les aires de jeux pour divertir les enfants ect.

Lors d’une conférence tenue par les parents et les médecins,  il a été prononcé l’intention de rester dans cet hôpital, tant qu’une solution qui répond aux besoins des enfants ne sera pas trouvée. «Cet hôpital a été mis en place afin de protester contre l’incompétence et l’abandon du bien être de nos  enfants par le ministère de la Santé. Nous demandons fermement au premier ministre d’intervenir pour exiger de trouver une solution car le sang de nos enfants est sur leur tête. »

Ouri Yakir, chef de département  à l’hôpital Hadassah: « Nous travaillons afin de parvenir à une solution acceptable pour les parents et les enfants. Seuls les médecins s’occupant déjà des enfants  continueront à prendre soin d’eux. Nous exigeons de poursuivre avec ces médecins merveilleux pour les enfants accompagnés de plusieurs assistants. Les enfants les voient comme le point d’ancrage le plus important dans leur vie en ce moment ».

« Malheureusement, nous avons vu l’incompétence et l’irresponsabilité du ministère de la Santé. On pourrait l’appeler le ministre de la Santé des Ukrainiens,  des Chinois et autres, mais il ne représente en aucun cas le ministre de la Santé des enfants d’Israël.

Le ministre de la Santé a choisi d’ignorer les enfants en prenant part à la démission des médecins spécialisé de ce service. Sans raison il a supprimé le seul espoir qui existait encore pour ces enfants.

Nous demander au premier ministre d’intervenir d’urgence. Israël ne peut pas  permettre une telle destruction du jour au lendemain. Nous demandons une chose simple :  laissez-nous prendre soin de nos enfants ».

Les parents ont ajouté que l’équipe qui doit arriver à l’hôpital ne dispose pas des compétences et de l’expérience suffisante pour prendre soin des enfants. La plupart des membres de l’équipe ne sont pas des experts et oblige les parents à se rendre dans d’autres centres médicaux avec les enfants malades. »

Les parents demandent qu’on laisse les médecins continuer à prendre soin de leurs enfants. « Nos enfants ont besoin de médecins dont l’aspect médical et l’expertise n’est pas à prouver. Nous resterons dans cet hôpital « temporaire » au gan Sacker tant qu’une alternative à l’hôpital Hadassah ne sera pas trouvée.  La lutte est au nom de tous les enfants de Jérusalem et d’Israël  ».

Partager cet article :

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
22 − 18 =