11 novembre 2018

Festival international du Oud à Jérusalem

Jerusalem-info vous propose de découvrir un monde musical différent situé entre l’orient et l’occident : le 19ème festival international de Oud de Jérusalem du jeudi 8 à Motzei shabbat 17 novembre.

Très familières pour certains, beaucoup moins pour d’autres, les sonorités venus de l’Orient et de l’extrême Orient ont toujours fasciné les oreilles occidentales. Les Beatles eux-mêmes ont voyagé pour s’inspirer de sonorité différentes, d’harmonies parfois étranges mais toujours fascinantes.
Quelle surprise de voir le grand clarinettiste israélien Hanan Bar-Sela jouer en harmonie avec le grand joueur de oud lui aussi israélien Imad Dalal!
Mais le festival vous réserve beaucoup d’autres surprises.
Jerusalem-info vous propose une sélection de 6 concerts. A vous de faire votre choix!

Programme complet et réservation ici

Mark Eliyahu accueille Bayimkhanim Valiyeva (Israël / Azerbaïdjan)

Dimanche 11.11.18 | 21:00 Rebecca Crown Hall, Jerusalem Theater

Une rencontre dans laquelle le maître international du kamanja, Mark Eliyahu, accueille le chanteur azéri Bayimkhanim Valiyeva, interprète de référence de la tradition du maqam en Azerbaïdjan. Mark Eliyahu est un virtuose hors pair qui crée une musique transcendant les cultures et les frontières et dirige un ensemble avec lequel il se produit en Israël et dans le monde entier. La rencontre entre Eliyahu et Valiyeva promet un voyage fascinant dans les nombreuses interprétations de la tradition du maqam au Proche et au Moyen-Orient.
Mark Eliyahu, Kamanja, Baglama – Bayimkhanim Valiyeva, voix – Peretz Eliyahu, goudron, mélodies – Ronny Avrin, percussion – artistes invités: Eldad Cytrin, piano, clavier

Spectacle d’ouverture Plus de détails

Montse Cortés : Gypsy Flamenco

Lundi 12.11.18 | 21:00 Rebecca Crown Hall, Jerusalem Theater

Chanteuse-danseuse catalane gitane Montse Cortés, issue d’une famille andalouse de Grenade, est l’une des voix prometteuses et authentiques de la scène flamenco espagnole actuelle. Avec ses interprétations originales et sa voix expressive et profonde, elle renouvelle la grande tradition du flamenco. Il s’est produit avec certains des meilleurs artistes de flamenco, notamment les guitaristes Paco de Lucía, Tomatito, Vicente Amigo et Joaquín Cortés, Farruquito et Belén Maya.
Elle est apparue sur certaines des plus grandes scènes en Espagne et ailleurs en Europe.
Montse Cortés au chant – José Fernandez « El Petete » guitare flamenca – Niño de los Reyes danseuse – Julian Heredia percussion

Plus de détails

Les maîtres de la musique indienne classique : Aruna Sairam

Mardi 13.11.18 | 21:00 Rebecca Crown Hall, Jerusalem Theater

Aruna Sairam est l’un des chanteurs classiques indiens les plus remarquables de notre génération. Son chant est considéré comme l’incarnation de la tradition musicale carnatique du sud de l’Inde. Elle vient d’une longue lignée de chanteuses de Thanjavur, l’ancienne capitale de la région tamoule du sud de l’Inde à son apogée. Elle a étudié avec le célèbre chanteur T. Brinda, membre d’une dynastie de chanteurs du temple. Son répertoire de chansons comprend des œuvres rares, vieilles de plusieurs siècles, écrites par certains des plus célèbres compositeurs carnatiques, abhagan, des chansons de pèlerinage de l’Inde occidentale ainsi que des chansons du style philosophique virutham. Les interprétations d’Aruna Sairam se caractérisent par leur pouvoir émotionnel pur et profond, leur sens de l’improvisation et leur grande finesse.

La voix d’Aruna Sairam – R.K. Le violon Shriramkumar – J. Vaidyanthan mridangam – S.V. Ramani Ghatam

Plus de détails et inscription

Le roi de l'Oud et la reine du Nil: hommage à Farid al-Atrash et à Um Kalthoum

Jeudi 15.11.18 | 21:00 Sherover Hall, Jerusalem Theater

Le roi du Oud, Farid al-Atrash (1915-1974), était l’un des grands chanteurs et compositeurs de l’histoire de la musique arabe au XXe siècle. Ses compositions font désormais partie de la tradition musicale arabe, sa voix se caractérise par une finesse sublime, une retenue et une profonde tristesse. La chanteuse Um Kalthoum (1902-1975), la reine du Nil, reste à ce jour la chanteuse la plus célèbre et la plus appréciée du monde arabe.  Virtuose du Oud, le professeur Tayseer Elias, l’un des grands musiciens et joueurs de oud contemporain, rendra hommage à al-Atrash et Um Kalthoum ainsi qu’à l’ensemble musical qu’il a créé spécialement pour cette soirée, avec les célèbres solistes vocaux Violet Salameh et Maamoun Zayoud.
Tayseer Elias Oud, montage et direction musicale – Violet Salameh et Maamoun Zayoud au chant –  Sirin Eliasau piano – Firas Isami et Charlie Safiya, violon- Isa Awwad qanun – Jamil Bishtawi na – Muhammad Jabali bass – Ashraf Farah, darbouka – Aziz Nadaf, riq – invités spéciaux: le choeur al-Karawan – Ibilin, sous la direction musicale de Nabiya Awwad

Plus de détails

Emad Dlal - directeur de l'école de musique orientale à Tzfat - Un joueur de Oud réputé

Hanan Bar Sela - Un clarinettiste excellent

Teaser du festival international de Oud à Jérusalem

Partager cet article :

About roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
8 + 18 =