21 septembre 2020

Confinement : Les raisons permises de sortir de la maison?

La règle numéro 1 en cette période de fermeture (Seguer) du pays est : RESTEZ À LA MAISON
Il est interdit à une personne de séjourner dans un lieu autre que son lieu de résidence, sauf pour les raisons suivantes (Ces sorties ne nécessitent pas la présentation d’un permis particulier) :

LES RAISONS POUR LESQUELLES IL EST PERMIS DE SORTIR DE LA MAISON

>> Achats alimentations et produits essentiels (y compris pour les animaux), des médicaments, des produits d’hygiène, d’optiques, des produits d’entretien ménager, des produits de communication et médicaux, et recevoir des services essentiels.

>> Pour aller ou revenir de son lieu de travail ainsi que les déplacements des soldats dans le cadre de son service.

>> S’éloigner de la maison pour effectuer une activité sportive seul(e) ou en compagnie d’une personnes vivant avec lui au même endroit, autrement qu’en véhicule motorisé.

>> Sortir jusqu’à une distance de 1000 mètres du lieu de résidence pour passer du temps dans les parcs et terrains de jeux situés à moins de 1 000 mètres de votre domicile. De la même manière pour aller à la plage si c’est pour effectuer une activité sportives uniquement.

>> Une personne handicapée qui, en raison de son handicap, est tenue de partir à plus de 1 000 mètres de son lieu de résidence, peut le faire accompagnée d’une autre personne à condition de ne pas utiliser un véhicule motorisé.

>> Pour assister une personne en difficulté ou en détresse.

>> Recevoir des soins médicaux, des soins sociaux essentiels ou paramédicaux.

>> Sortie pour une activité dans un cadre éducatif spécial comme l’éducation spéciale, les jeunes à risque, l’encadrement des enfants des travailleurs vitaux).

>> Départ d’une résidence permanente vers une autre – d’un établissement d’enseignement ou thérapeutique vers le lieu de résidence et dans le but de déménager.

>> Départ des locataires vers un établissement sociale, pour les personnes handicapées, pour les visites aux parents au premier degré, et les visites des membres de la famille pour les personnes handicapées.

>> Pour les obligations d’une femme d’aller au mikvé.

>> Don de sang.

>> Participation à une brit Mila ou à des funérailles.

>> Départ pour un service commémoratif pour les victimes de la guerre du Yom Kippour des membres de la famille proche.

>> Un chantre ou souffleur de chofar qui a reçu l’autorisation de le faire du ministère des Affaires religieuses, dans le but de participer aux prières des fêtes de Tishri

>> Soins essentiels aux animaux.

>> Déplacements pour aller à la Knesset.

>> Sortie pour les besoins d’une procédure judiciaire.

>> Départ pour aller prendre l’avion vers l’étranger jusqu’à 8 heures à compter de la date du vol.

>> Participation à une manifestation

>> Transport d’un mineur, dont les parents vivent séparément, par l’un de ses parents, au domicile de l’autre parent.

>> Déplacement d’un mineur dont le parent responsable est tenu de partir pour des raisons vitales et qu’il n’y a pas sur le lieu de résidence un responsable à qui le mineur peut être confié pendant son absence.

LES QUARTIERS CLASSÉS ZONE ROUGE (18 septembre 2020)

Ator – Issawiya
Armon Hanatziv
Arnona
Bab A. Zahara
Beit Hanina
Beit Safafa
Baka
Givat Havradim
Givat Mordechai

Givat Shaul
Gorenim
La colonie allemande
la vieille ville
Har Nof
Wadi Jouz
Tzour Baher – Umm Tuba
Talbiyeh,
Kfar Akev

Mea Shearim
Centre Ville
Neve Yaakov
Anata – Shuafat
Pisgat Ze’ev
Vieux Katamon
Romema
Rehavia
Rasko
Cheikh Jarrah
Talpiot

LE TARIF DES AMENDES

Les amendes qui seront appliquées en cas d’infraction

▪️ Violation de l’obligation de quarantaine – 5 000 NIS.

▪️ Violation de l’ordre d’un médecin qualifié de rester à l’isolement au nom de l’État – 5 000 NIS.

▪️ Violation de l’interdiction d’accès à un lieu d’isolement en utilisant les transports en commun – 5 000 NIS.

▪️ Personnes revenues de l’étranger qui ne se plient pas aux instructions d’un représentant qualifié de rester dans un lieu d’isolement selon l’ordre de l’État – 5 000 NIS.

▪️ Violation de l’obligation de déclaration – 3 000 NIS.

▪️ Refus de se plier à l’ordre d’un policier de se disperser – 1 000 NIS.

▪️ Quitter son lieu de résidence pour une raison non autorisée – 500 NIS.

▪️ Séjourner dans un lieu public ou professionnel dont l’ouverture au public est interdite et une personne séjournant à la plage ou dans une résidence qui n’est pas son lieu de résidence et dans un but non autorisé – 500 NIS.

▪️ Non-port de masque à l’extérieur de son lieu de résidence – 500 NIS

Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*