22 mai 2019

Canicule à Jérusalem le jour de Lag Baomer

Le service météorologique a émis un avertissement concernant une vague de chaleur extrême (canicule) qui arrivera à la veille de Lag BaOmer et durera jusqu’à la fin de la semaine. A la suite de quoi les services de sécurité et les pompiers ont décidé de limiter de manière drastique les feux traditionnels de Lag Baomer dans la ville de Jérusalem et dans tout le pays.

« Lag BaOmer est une fête très joyeuse, mais elle demande une vigilance spéciale à la sécurité et à l’extinction des feux »,

a déclaré Moshe Leon le maire de Jérusalem dans un communiqué. Il a ajouté que de nombreux responsables seront déployés pour s’assurer que les feux sont conformes aux instructions. Des patrouilles des sapeurs-pompiers, de la police et des volontaires chargés de la sécurité circuleront toute la nuit pour vérifier que les instructions sont respectées.

En raison des fortes chaleurs, l’Autorité des parcs nationaux et naturels dissuade les visiteurs de partir pour des randonnées dans la nature entre mercredi et vendredi. L’allumage de tout type de feux dans les parcs nationaux, y compris dans les zones prévues pour les barbecues, est strictement interdit.

La Société pour la protection de la Nature en Israël encourage les « feux de camp alternatifs » cette année, notamment avec des randonnées à la lueur d’une bougie. Si certains sont toutefois désireux d’avoir un feu de camp, l’organisation suggère de s’associer à d’autres groupes (qui ont reçu l’accord de la police pour qu’un feu de camp réunissent un grand nombre de personnes, au lieu d’avoir plusieurs feux.

Interdiction formelle d'allumer des feux dans les forêts, les réserves naturelles, les parcs nationaux et les zones à risque.

De plus, la taille du feu a été limitée à une hauteur de 1m et demi et à un diamètre de 3 mètres.
La distance entre deux médourot (feux) doit être au moins huit mètres

En outre, des restrictions ont été imposées pour augmenter la distance entre les incendies et les facteurs de risque tels que les forêts, les bâtiments résidentiels, les installations de gaz et de combustible et les lignes électriques. Et quelques milliers de pompiers, inspecteurs de prévention des incendies et bénévoles.

Un conseil : assurez-vous que les feux organisés par les jeunes de mouvements de jeunesse ont tous reçus un autorisation de la police.

Lag Ba’omer 2019.

De la soirée du : mercredi 22 mai
À la soirée du : jeudi 23 mai

LAG BAOMER signifie 33 (לג – chaque lettre hébraïque étant aussi un chiffre : ל=30 et ג=3) jours du OMER qui est décompte des jours de PESSAH à CHAVOUOT.
LAG BAOMER une fête populaire où l’on allume des feux de joie dans tout le pays et particulièrement au Mont Meron en Galilée à proximité de la tombe de Rabbi Shimon bar Yohaï.

Lag BaOmer marque le 33e jour du Omer, la période de deuil de 49 jours qui séparent Pessah de Shavouot. Durant cette période, les Juifs pratiquants ne se marient pas ou ne coupent pas leurs cheveux.

Cette journée est marquée par des festivités, des feux de camp et des coupes de cheveux.

Bar Yohai, un disciple du sage Rabbi Akiva, du 2e siècle, est vénéré pour son enseignement de la Kabbale, la mystique juive. Lag BaOmer commémore la mort de Bar Yochai et la révélation du Zohar, le texte de base de la mystique juive. Les feux de camp symbolisent la lumière qui émane de ces enseignements.

SELON LA KABBALE
Lag Ba’omer
 gagne fortement en importance au xvie siècle avec les kabbalistes de Safed. Leur chef de file, Isaac Louria, se rend en effet chaque année en famille au mont Meron pour participer aux réjouissances qui s’y tiennent pendant trois jours et y réaliser la première coupe de cheveux de ses garçonnets à l’âge de trois ans15. Cette habitude remonte au xive siècle au moins et semblent originellement davantage associées à Pessa’h sheni, quatre jours avant Lag Ba’omer) mais Isaac Louria leur confère une nouvelle importance en affirmant à son disciple Hayim Vital que Rabbi Shimon bar Yohaï lui serait apparu pour lui dire que ceux qui s’attristeraient en ce jour auraient rapidement une véritable raison de prendre le deuil.

Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*