10 décembre 2019

Betty Deutsch la coureuse haredi renonce à la course olympique?

Betty Deutsch, habitante de Har Nof à Jérusalem, est la première juive religieuse à courir dans des compétitions internationales de course à pied. Elle publie régulièrement sur Instagram ses victoires en Israël et dans le monde et se fait appeler « The Marathon Mother » ou la mère marathonienne.  Sans son dernier post elle à déclaré : « J’ai été frappé à l’estomac » Et il y a de quoi…elle vient d’apprendre que le marathon des jeux olympiques de Tokyo aura finalement lieu un samedi. Jerusalem-info a traduit pour vous ses impressions…

Ce matin, c’est comme si on m’avait donné un coup au ventre…

.
Mais en réalité je me sens très bien. J’ai hésité à partager cette nouvelle avec vous tous aujourd’hui, mais après nous avons déjà parcouru un bout de chemin ensemble et je vous ai tenus tous informés régulièrement jusqu’à présent… alors…
Alors aujourd’hui, j’ai découvert que la date du marathon olympique avait été déplacé au jour du Shabbat.
.
Lorsque j’ai décidé de poursuivre mon objectif olympique en janvier, la première chose que j’ai faite a été de vérifier la date du marathon pour m’assurer qu’elle n’entrait pas en conflit avec Shabbat. C’était prévu le dimanche 2 août et je savais donc que je pouvais participer. Quand ils ont annoncé que les championnats du monde auraient finalement lieu le Shabbat, je me souviens même ne pas avoir été déçu parce que je savais que par contre pour les Jeux olympiques c’était bon. Il y a eu plusieurs autres compétitions qui se déroulaient pendant le Shabbat, mais cela n’a jamais été un dilemme pour moi. En fait, récemment, un journaliste m’a demandé à quels défis je faisais face en tant que coureuse Charedi, et j’ai presque ri en pensant qu’il n’y en avait pas vraiment … J’ai dit un peu trop avec confiance, « La course est un sport tout à fait compatible avec mon style de vie religieux »
.
Jusqu’à maintenant. Soudain, les choses se sont concrétisées très rapidement. Parce que j’ai révélé très tôt que mon rêve était de participer à la course olympique … et j’ai donné beaucoup de ma personne pour y arriver … et si … si après tout ce travail, tous ces efforts et je ne peux même pas courir??! .
Je participe au championnat de semi-marathon d’Israël demain – et je sais que même si je suis personnellement touchée par les nouvelles, je dois rester détendue et heureuse. Alors, voici ce que je me dis en ce moment👇
.
Je continuerai à m’entraîner et à me dépasser au mieux de mes capacités pour essayer de me qualifier. Que la date de la course soit déplacée ou non, je ne lâche pas encore le morceau. Je suis une battante, je n’abandonne pas facilement et je ferai tout mon possible pour faire changer la date du marathon olympique.
.
Il est difficile de m’investir pleinement quand je ne sais même pas si je vais pouvoir courir mais la vie n’est pas toujours une question de résultats, parfois la route à prendre est encore plus importante. Et je ne m’arrêterai pas en cours de route ….
Il se peut que je sois obligée de renoncer aux jeux Olympiques … Je ne serai peut-être pas au point ou je ne pourrai peut-être pas courir du tout si la course se déroule le Shabbat.
Pour une chose est certaine : Je continuerai à représenter fièrement ce que cela signifie d’être un Femmes juives orthodoxes et coureuse professionnelle pour Israël 🌎

Partager cet article :

About roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
8 − 5 =