21 juillet 2015

Plus de tramways à partir du 2 aout

Bonne nouvelle pour ceux et celles qui visitent Jérusalem au mois d’aout, la fréquence des tramways augmente pour passer à une rame en moyenne toutes les 6 minutes ( contre 10 actuellement). Attention aux heures de pointe, la fréquence est plus grande mais le soir et tôt le ùatin, il faudra moins attendre.

Cela nous donne l’occasion de vous redonner quelques petits trucs pour vous déplacer à Jérusalem, en tram, en bus ou en voiture.

 

Les transports en commun

Le tramway

Le tramway traverse Jérusalem du nord au sud. La ligne unique compte 23 arrêts et dessert Pisgat Zeev, Shuafat, Givat Hamivtar, Mea Sharim et les hôtels qui la bordent, le centre ville, le shouk Mahane Yehuda, la Tahana Merkazit (Gare Centrale des Bus) les hôtels le long du boulevard Herzl, Bayit Vegan le Mont Herzl et Yad Vashem. Le trajet complet prend environ 45 mn. Le tramway circule du dimanche au jeudi de 5h30 à minuit, le vendredi de 5h30 à environ une heure avant l’entrée de chabat et le samedi soir de une heure après la sortie de chabat à minuit. Des affichages électroniques à chaque station indiquent dans combien de minutes arrive la prochaine rame : toutes les 5 minutes aux heures de pointe, tous les 10 minutes aux heures plus creuses.

Il existe le long du parcours 3 parkings gratuits réservés aux voyageurs du tramway : à Pisgat Zeev en contrebas du kanyon (centre commercial), à Ammunition Hill et au terminus du Mont Herzl.


lightrailmap

Les bus

Les bus de la compagnie Egged desservent tous les quartiers de la ville. De plus en plus d’arrêts sont équipés d’affichage éléctronique pour connaître le temps d’attente jusqu’à l’arrivée de son bus. La Tahana Merkazit, au bout de la rue Jaffa, est la Gare Centrale des Autobus de Jérusalem. Elle est le point de passage de très nombreuses lignes de bus qui circulent à Jerusalem mais aussi le point de départ et d’arrivée des lignes interrurbaines qui relient la ville au reste du pays. Tous les renseignements pour préparer un voyage, petit ou grand, se trouvent sur le site Egged, www.egged.co.il. Ce site est en hébreu, anglais et russe. Il existe aussi des applications à télécharger ou un numéro de téléphone pour savoir quel bus prendre et à quelle heure le prochain passe (voir la rubrique Jérusalem pour les nuls).

Comment payer le bus ou le tramway

Il existe deux façons de voyager dans les transports en commun, bus ou tramway de Jérusalem.

La Rav Kav : c’est une carte à puce personnelle ( à faire avec sa carte d’identité israélienne ou un passeport étranger) ou « anonyme » pour les touristes de passage, qui s’obtient gratuitement dans les agences du tram et du bus (gare centrale d’autobus, place Davidka) et dans les stands volants à travers la ville (dans les endroits fréquentés comme la rue Ben Yehuda ou dans les centres commerciaux comme à Malha). Elle se recharge aux bornes des arrêts de tramway (en espèces ou par carte de crédit) ou directement auprès des chauffeurs de bus (en espèces). Elle permet de voyager pendant 1h30 tout en changeant de mode de transport (différents bus ou du bus au tramway et vice versa). Elle permet aussi de charger des abonnements de 10 ou 20 voyages, des abonnements mensuels ou annuels et de bénéficier de tarifs réduits (moins de 18 ans, étudiants, séniors etc…). La Rav Kav doit être « validée » à chaque montée dans un véhicule, auprès du chauffeur dans un bus ou devant la borne installée à coté des portes à l’intérieur du tramway. La Rav Kav peut aussi être utilisée depuis le 1er décembre 2014 dans les trains en Israel.

Le ticket individuel : il se prend à chaque montée dans un bus auprès du chauffeur ou avant son voyage à la borne des arrêts de tramway pour un aller simple. Si pour se rendre à sa destination, il faut prendre plusieurs bus ou changer entre le tramway et le bus, il faudra acheter un nouveau ticket à chaque montée dans un nouveau véhicule. Dans le tramway, il ne faut pas oublier de valider son ticket à la borne qui se trouve à coté des portes à l’interieur de la rame.

Les enfants en dessous de 6 ans voyagent gratuitement dans les bus. Un enfant de moins de 5 ans accompagné d’un adulte circule gratuitement dans le tram.

En voiture

La voiture particulière

Il n’est pas difficile de circuler en voiture à Jérusalem. Il est par contre plus difficile de trouver où se garer, et particulièrement au centre ville.

Il existe différents parkings publics à travers la ville, les plus nombreux se trouvant du coté de la Mamilla et du centre ville autour du shouk Mahane Yehuda. Les parkings publics facturent généralement la première heure à taux plein puis tout les ¼ d’heure supplémentaire avec un forfait maximum pour la journée. Ils restent toutefois plus chers que le stationnement dans la rue aux endroits autorisés.

Pour stationner dans la rue sans risquer une contravention, il faut regarder le marquage au sol. Des bandes rouges et blanches sur le trottoir indiquent que le stationnement est interdit. Des bandes bleues et blanches indiquent qu’il est autorisé mais payant. Il faut alors repérer le panneau qui indique quelles sont les horaires durant lesquelles vous devez payer et la durée maximale de stationement autorisée (1, 2, 3 ou 4 heures). Attention ces deux facteurs changent d’une rue à l’autre. Pour payer son stationnement il existe plusieurs méthodes :

  • en liquide au parcmètre ou à l’horodatrice. Ne pas oublier d’installer le ticket bien en vue à l’intérieur du pare brise. Certain parcmètre accepte maintenant les cartes de crédit.

  • Easypark : est un boitier jaune que l’on achète dans les bureaux de poste ou chez certains commercants et qui se recharge à volonté. Easypark fonctionne dans la plupart des villes du pays. Chacune à son code. Une fois stationner, il suffit d’entrer le code de la ville et celui de la durée de stationnement autorisée puis d’accrocher le boitier à la fenêtre avant de son véhicule. Une touche spéciale permet de stationner 12 heures à la même place sans avoir à venir remettre le boitier en marche. Les habitants de Jérusalem bénéficient de tarifs réduits s’ils possèdent une carte Yerushalmi et un autocollant à placer sur le pare brise (démarche à faire à la mairie, place Safra). A noter aussi que le parking Karta, sous la Mamilla, propose 50% de réduction sur le stationnement pour les porteurs de la carte Yerushalmi.

  • Pango : est un système de payement par téléphone portable. Il suffit pour cela de s’enregistrer en composant le *4500 ou en s’inscrivant sur le site www.4500.co.il. Un autocollant permet de signaler aux contractuelles que vous êtes enregistré sur Pango et de vérifier que vous avez bien appelé pour signaler le début de votre stationnement.

Les taxis

A Jérusalem, les taxis se halent dans la rue ou se commande par téléphone. Le prix de la course s’affiche sur le « Money » la machine à coté du volant du conducteur.

Il existe aussi des taxis collectifs, de 10 personnes, appelé Shirout, qui desservent Tel Aviv depuis la Tahana Merkazit ou la rue du Rav Kook au centre ville. Pas la peine de réserver à l’avance, il suffit de monter dans le premier et d’attendre d’être 10 pour qu’il démarre. Un service spécial dessert également l’aéroport Ben Gurion (voir chapitre « de et vers l’aéroport »)

Navette gratuite pour la vieille ville

Depuis l’été 2014, il existe une navette gratuite entre le parking de la Première Gare ( Deher Hevron) et la vieille ville (arrêt à coté du Kotel et de la Cité de David). Elle part toutes les 20 minutes de 8h à 20h les dimanche, mardi et mercredi, depuis 7h les lundi et jeudi, jusqu’à 13h le vendredi. Le stationnement à la Première Gare se fait à un tarif spécial journalier de 17,10 NIS à prendre à l’horodatrice ou à afficher sur son Easypark (touche 02-07) (13,60 NIS avec la carte Yerushalmi touche 02-08 sur le Easypark).

De et vers l’aeroport

L’aéroport Ben Gurion se situe à une quarantaine de kilomètres de Jérusalem en direction de Tel Aviv. Pour relier ces 2 points il existe plusieurs solutions :

  • Le taxi classique à prendre à la sortie de l’aéroport ou à commander depuis Jérusalem. Compter environ 1h suivant la circulation et aux alentours de 250 NIS le voyage.

  • Le bus : prendre de l’aéroport un bus pour Ben Gurion El Al Junction (10 minutes depuis le terminal 3) puis le 950 ou le 947 pour la Gare Centrale de Bus Jérusalem (environ 40 minutes suivant la circulation). De là vous pourrez prendre le tramway, le bus ou un taxi pour vous rendre à votre destination finale.

  • Louer une voiture avec l’une des compagnies de location présentes directement à l’aéroport ou à City airport situé à quelques minutes de l’aéroport .

  • Shirout : c’est un taxi collectif de 10 personnes qui part de l’aéroport, en face de la rotonde des arrivées et qui dessert tous les quartiers de Jérusalem pour un prix unique d’environ 70 NIS. Sachez toutefois que vous devrez attendre que les 10 passagers soient présents pour partir, sans savoir dans quel ordre le chauffeur vous lâchera une fois arrivé à Jérusalem. Le temps de trajet peut donc varier du simple au double suivant votre chance.
    Depuis Jérusalem, il faut réserver son shirout la veille du départ ( le vendredi pour le dimanche). Indiquez l’heure à laquelle vous voulez arriver à l’aéroport (prendre en compte les formalités de sécurité et de douanes) et l’operateur vous dira à quelle heure le shirout passera vous prendre le jour J. Pour commander un shirout depuis Jérusalem, composer le 02 625 72 27.

D’ici 2017, une ligne de train desservira l’aéroport Ben Gourion depuis la Gare Centrale de Bus de Jérusalem en une vingtaine de minutes.

Bon à savoir : si vous voyager depuis Israel avec juste un bagage cabine (sans enregistrer de valise) et que vous avez déjà imprimé votre carte d’embarquement, vous n’êtes plus obligé de faire la queue à la sécurité comme tout le monde. Au niveau du contrôle de sécurité des bagages à main, après le hall où se passe l’enregistrement des bagages, se trouve un petit guichet à droite des portes vitrées, qui assure le contrôle de sécurité des voyageurs qui n’ont que des bagages à main. Il n’y a jamais d’attente et on peut s’y présenter environ une heure avant l’heure d’embarquement.

Partager cet article :

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
3 + 26 =