29 septembre 2013

Nir Barkat

 

Cher(ère)s Hiérosolymitain(e)s,

 

Je tiens en premier lieu à réaffirmer mon affection et mon respect pour la communauté francophone de Jérusalem. J’ai eu le plaisir de passer beaucoup de temps avec plusieurs de ses dirigeants et j’apprécie tout particulièrement la finesse et l’élégance de de nos cher(ère)s Hiérosolymitain(e)s d’origine française. Cette communauté constitue une part essentielle de notre ville et je salue sa contribution significative à son développement, sa culture, son économie et son identité spirituelle.

 

Cette communauté reflète parfaitement ma vision pour Jérusalem. A l’instar de la communauté francophone, Jérusalem doit demeurer unifiée et forte, diversifiée et ouverte. Une ville où chacun de ses citoyens trouvera sa place et qui n’appartient pas à une seule frange de la population. En effet, les francophones de la capitale constituent un véritable microcosme du peuple juif. On y trouve des harédim, des religieux, des laïcs, des séfarades, des ashkénazes… Tous unis et vivant dans le respect de l’autre. Chacun est différent, mais tous ont le sentiment qu’ils font partie de la même communauté. Tel doit être le dessein de Jérusalem, la capitale éternelle du peuple Juif.

 

Parmi les nombreux soutiens de rabbanim que j’ai eu l’honneur de recevoir, je tiens à souligner le nombre significatif de rabbanim francophones dont le Rav Shlomo Aviner, le Rav Ouri Cherki et le Rav Yehudah Ben Yishai. Nous sommes également ravis de vous annoncer que Mme Tamar Abehssira a rejoint la liste « Yéroushalaim Tatsliah » que je dirige et renforcera ainsi le poids des Francophones au conseil municipal. Second francophone de notre liste, Mr. Avi Zana défendra les intérêts particuliers de la communauté francophone et deviendra mon conseiller lors de notre prochain mandat.

Je suis né à Jérusalem. J’ai le bonheur et le privilège d’y avoir grandi. J’ai quitté la ville pour accomplir mon service militaire comme officier dans la brigade des parachutistes, je suis ensuite revenu à Jérusalem après mon service. C’est ici que j’ai construit mon foyer. C’est ici que mes filles ont grandi et ont fait leurs études. C’est icique j’ai construit ma  carrière. C’est à ma ville et à ses résidents que je consacre tout mon temps. A mes yeux, l’administration de la ville de Jérusalem n’est ni un mandat politique ni une fonction temporaire. C’est un sacerdoce.

Durant les cinq dernières années, nous avons tout mis en œuvre pour améliorer la vie des Hiérosolomytains. Nous avons créé plus de 50 000 emplois. Le nombre d’élèves dans l’enseignement public et public-religieux a augmenté d’environ 6% après une baisse durant des décennies. Pour la première fois depuis des années, nous avons pu constater une baisse des départs de nos jeunes âgés entre 25 et 34 ans. Grâce à la multiplication des évènements culturels, désormais trois fois plus nombreux qu’auparavant, la ville est aujourd’hui devenue une capitale culturelle incontournable. Le bien-être des Hiérosolymitains a été fixé objectif prioritaire et nous avons réalisé de nombreux projets pour réaliser ce but: l’ouverture de la route 20 qui décharge la circulation de Pisgat Zéev et de Neve-Yaakov, l’inauguration de la nouvelle gare, le développement de la Vallée des Gazelles, la construction du complexe sportif Aréna, la rénovation du stade Teddy qui a déjà accueilli la finale de l’Euro junior ou encore la réalisation de kilomètres de jardin sur l’ancienne voie ferrée.

Et il ne s’agit que d’un début. Dans les années à venir, nous continuerons de métamorphoser Jérusalem. Grâce à votre vote, nous créerons 100.000 nouveaux emplois, nous continuerons d’investir dans l’éducation, nous augmenterons notre soutien aux institutions culturelles et sportives. Avec la coopération des dirigeants communautaires, nous rénoverons les quartiers anciens, nous  améliorerons les transports publics, nous faciliterons l’accès des jeunes couples au logement.

Ensemble, nous continuerons à œuvrer au renforcement de Jérusalem. Et la communauté francophone doit jouer un rôle clé dans le développement de notre ville pour que puisse se réaliser ma vision de notre capitale éternelle.

Nir Barkat

 

Pour plus d’information en français

facebook : nirbarkatfr

mail : dan@barkat.org.il

 

A l’occasion des élections municipales, le maire de Jérusalem, Nir Barkat, vous invite à une réunion publique Jeudi 17 Octobre 2013, à la synagogue Heihal Avaham, 4 – Rue Shimon, Bakaa. 
Votre présence est très importante pour nous!
Partager cet article :