11 décembre 2019

Le tram de Jérusalem : un projet qui remue la ville

C’est une véritable révolution des transports qui secoue la ville. Un programme géant est en cours qui va changer totalement la vie des habitants…changer en mieux!…tout le monde l’espère mais en attendant ce sont surtout les inconvénients qui dominent dans la vie du Yeroushalmi moyen.
Le programme consiste en la mise en service de 5 lignes supplémentaires de tram, la construction d’un nouveau quartier ultra moderne à l’entrée de la ville, d’un parking souterrain géant et d’une nouvelle route rapide – le kvish 16.
Le progrès fait parfois un peu peur et certains craignent que les changements ne leurs apportent plus d’inconvénients que d’avantages. On sait ce que l’on a mais on ne sait pas ce que l’on n’aura…

A propos du tram, deux attitudes dominent en réaction à cette grande révolution :
Attitude 1 : « je ne souhaite pas que le tram vienne perturber ma rue »
Attitude 2 : « je souhaite profiter aussi du tram sous ma porte »

Le ministère des transports et la mairie de Jérusalem doivent donc faire face à ces deux attitudes et trouver une solution adéquate pour répondre à tous les problèmes et contestations qui émergent.
En tête de la contestation, se trouvent les habitants du quartier de Emek Refaïm (Moshava Hagermanit) qui ont commencé un long combat contre le passage de la ligne dans la rue Emek Refaïm. Leur mouvement n’a pour l’instant pas porté ses fruits puisque le tribunal a rejeté tout projet alternatif qui impliquait une déviation de la ligne pour éviter la rue principale.
D’autre part, un autre mouvement est en marche. C’est celui mené par certains habitants des quartiers ultra-orthodoxes contre la construction d’un passage souterrain. Ce mercredi avait lieu la deuxième manifestation de la semaine qui a provoqué de gros embouteillages dans le centre ville et l’animosité de certains habitants soutenant ou rejetant le projet. L’affrontement direct de la police est des manifestants semble avoir été évité pour l’instant malgré l’atmosphère tendue. Des oeufs contre les manifestants ont été jetés d’une fenêtre et quelques échanges verbaux violents ont été échangés. (voir photos)
Dans la deuxième catégorie, se trouve la quartier de Armon Hanatziv (Talpiot Est) où les habitants se sont battus pour avoir eux aussi une portion du tram à leurs portes. Il faut compter également les représentants de l’ambassade américaine qui ont réclamé le déplacement d’une station pour les besoins de leurs services.  Au bout du compte les habitants de Armon Hanatziv ont obtenu gain de cause. Ils ont reçu la promesse du maire de la ville Moshe Léon que la ligne violette passerait dans leur quartier. Une délégation de l’ambassade américaine, dont la construction va bientôt commencer, a également obtenu une réponse positive à sa demande.

Manifestations de haredim contre les travaux pour la construction de la ligne du tram

Un groupe de manifestants extrémistes ultra-orthodoxes a manifesté mercredi matin contre les travaux sur la Ligne bleue. La ligne devrait traverser entre autre les quartiers de Geula et Mea She’arim – une partie très importante de l’itinéraire. Les forces de police étaient sur les lieux face à un groupe d’une trentaine de personnes certains poussant devant eux des poussettes avec leurs enfants.

La ligne bleue rejoint le quartier de Ramot à celui de Gilo. Elle fait environ 20 kilomètres de long et desservira environ un quart de million de passagers par jour avec 3 à 4 trains aux heures de pointe. Elle reliera donc le nord de la ville et le sud en passant par le centre, y compris les quartiers de Geula et de Mea Shearim,

Dans le cadre de la construction de la Ligne bleue, un tunnel souterrain sera construit comprenant 3 stations en sous-sol.

Il y a environ six mois, les ultra-orthodoxes du quartier de Geula ont lancé une grande campagne intitulée « Le tunnel de l’enfer » (ou Mineret Tofet en hébreu – comparaison aux tunnels construits par les terroristes de Gaza pour pénétrer sur le territoire israélien) qui a pour but de faire annuler la construction du tunnel qui passera sous le quartier. Le mouvement a également été rejoint par les quartiers de Boukharan et Mea Shearim.

Source Liran Tamari de MyYnet Jerusalem et Jerusalem-info

Partager cet article :

About roland

roland

Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com A travaillé auparavant à la rédaction de Startup Europe Israël et Optical Center A Jérusalem depuis 1995

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*