7 septembre 2016

L’histoire d’Israël dans 1 cm ²

Les timbres racontent souvent une histoire : celle du pays émetteur, de ses traditions, des personnages historiques qui ont compté etc…Il en va de même avec la philatélie israélienne.

Du 13 au 17 novembre 2016 a lieu à Jérusalem, au Centre des Congrès Binyané Hauma, une grande exposition philatélique internationale. ( dimanche 13/11 de 13h à 20h, du lundi au merc de 12h à 20h et jeudi 14/11 de 12h à 18h). L’entrée est gratuite. C’est une occasion d’initier les plus jeunes à ce hobby passionnant et de leur faire revivre tout une partie de notre histoire.

Le saviez-vous? Le premier timbre émit par le tout nouvel Etat en 1948, l’a été à peine 48 heures après la proclamation de son indépendance. Pour être précis, le dimanche 16 mai 1948, car le samedi étant ferié, la poste n’était pas ouverte. Sur ce premier timbre était inscrit la mention  » Doar Ivri «  – service postal hébreux – car le nom du nouveau pays n’avait pas encore été officialisé.

stamps1948

 

Les premiers timbres ont été dessinés à partir des pièces de monnaie datant de la guerre entre les Romains et les Hébreux, puis avec celle du temps de la bataille de Bar Korba. Par la suite, des séries autour des fêtes religieuses, de la nature et de certaines villes comme Jérusalem, Petah Tikva ou le Negev, ont été mises en circulation.

Le premier timbre commémorant une personnalité est sorti en 1952 et représentait Chaim Weizman. Dans les années 1950, d’autres hommes ont eu leur timbre : Theodor Herzl, Edmond de Rothschild, Albert Einstein, Sholem Aleichem, Hayim Nahman Bialik et Eliezer Ben-Yehuda. La première femme a avoir son timbre a été Henrietta Szold (1960), le premier rabbin le Baal Shem Tov (1961), et le premier non juif Eleanor Roosevelt (1964).

D’après une étude, la Poste Israélienne aurait émise plus de 2 200 timbres différents depuis sa création en 1948. Chaque année, quelques dizaines de noueaux timbres sont mis en circulation. La particularité des timbres israéliens est qu’il y a toujours une expliquation de l’illustration sur le bord inférieur des planches de timbres. Ils sont également issus en trois langues – hébreu, arabe et anglais.

Résultat de recherche d'images pour "israeli stamps"

Aujourd’hui, alors que les messageries électroniques et le téléphone ont bien souvent remplacés l’envoi de lettres et donc l’utilisation de timbres, l’engouement pour la philatélie ne diminue pas. Les collectionneurs de timbres restent très nombreux à travers le monde et aussi en Israël. Les collections continuent à se faire par pays, thèmes ou époques et les collectionneurs passent du temps à faire des recherches pour trouver le petit carré dentelé qui leur manque. En 1996 un timbre s’est vendu plus de 2 millions de francs suisses car il s’agissait d’un exemplaire presque unique provenant d’une erreur de couleur à l’impression.

Résultat de recherche d'images pour "israeli stamps"

Depuis 1998, Tel Aviv accueille le Musée de la Poste et de la Philatélie qui se situe sur le campus du Musée d’Eretz Israel, Chaim Levanon St 2, Tel Aviv-Yafo, 69975 – Téléphone :03-641-5244 – site : www.eretzmuseum.org.il

Pour ceux qui voudraient se lancer dans la collection de timbres, il est possible d’en trouver sur le site de la poste israélienne – http://www.israelpost.co.il/ – mais aussi dans certains magasins de la vieille ville.

Résultat de recherche d'images pour "israeli stamps"

 

 

 

 

Valérie Cudkowicz – octobre 2016

Partager cet article :

About esty

  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
23 − 13 =