31 décembre 2017

Jérusalem renouvelle ses noms de rues

La municipalité de Jérusalem a approuvé les noms des nouvelles rues dans la ville: la route d’entrée de la nouvelle ville sera nommée du nom de l’ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon.

Le carrefour Shmouel Hanavi/ Bar Ilan changera de nom pour s’appeler Carrefour Rav Ovadia Yossef, une rue portera le nom du Rav Mordechai Eliyahu, une autre portera le nom du Rav Yossef Shalom Elyashiv, une autre au nom du poète Nathan Alterman etc…


Jérusalem est une ville qui bouge, qui se transforme qui se construit tout en gardant toujours un regard sur les personnes du passé qui ont compté. Ces personnes parfois très connues, parfois moins connues mais qui ont un point commun : elles ont oeuvré pour faire avancer la ville. La municipalité de Jérusalem a approuvé mercredi la désignation de nouvelles rues et places dans la ville au nom de dignitaires et de personnages représentant l’ensemble de la population :

  • L’intersection des rues Shmouel Hanavi et Bar Ilan sera nommé du nom du Rav Ovadia Yossef – Grand rabbin sépharade d’Israël, chef spirituel et président du Conseil des sages de la Torah de Shas et lauréat du Prix Israël pour la littérature toranique.
  • La route 16, qui sera la route d’accès à la nouvelle entrée de la ville, portera le nom du 11ème Premier ministre de l’état : Ariel Sharon
  • La rue du Rav Avraham Shapira – Grand rabbin d’Israël, Dayan au Beit Din et Rosh Yeshiva de Merkaz HaRav.
  • La rue  du Rav Mordechai Eliyahou – Rishon LeZion et Grand Rabbin d’Israël, dirigeant, kabbaliste et chef religieux.
  • La rue du Rav Yosef Shalom Elyashiv – l’une des plus importantes autorités halakhiques de la dernière génération et l’un des leaders du public lituanien.
  • La rue du poète Nathan Alterman, lauréat du prix Israël de littérature et l’un des plus grands poètes israélien de tous les temps (qui figure aussi sur les billets de banque).
  • La rue Sarah Azaryahu – militante sioniste, féministe et éducatrice.
  • La du Rav Moshe Tzvi Neria – père de la génération des kipots tressées et fondateur de la Yeshiva Bnei Akiva.
  • La place des combattants druzes – pour commémorer le souvenir des forces de sécurité de la communauté druze tombées au cours de leur service.
  • La place Nr (נ »ר)– A l’occasion du 50e anniversaire de la réunification de la ville, à la mémoire des soldats qui ont eu un comportement héroïque et ont risqué leur vie pour sauver leurs camarades : Nathan Elbaz et Roy Klein
  • La rue du Rav Yitzhak Zvi Rivlin – Il est connu comme un des fondateurs du mouvement Mizrahi et en particulier de la branche yeroushalmite du mouvement, qui fut la première branche du mouvement en Israël (le très connu Bnei Akiva est le mouvement de jeunesse de cette organisation).
    Il fut rabbin du quartier de Zichron Moshe.
  • Rue Esther Cailingold – éducatrice, enseignante et combattante décédée à Jérusalem en 1948.
  • Rue du Professeur Suzanne Daniel-Netaf – activiste sioniste originaire de Tunisie, chercheuse du judaïsme hellénistique.
  • Rue de la Rabbanit Moshke Liba Orenstein – un activiste public qui a aidé les pauvres pendant la période précédant la création de l’Etat et pendant la guerre d’indépendance. Son mari, rav Ornstein et la Rebbetzin étaient connus sous le nom des « Gardiens du Kotel ».

Avant-propos du livre Une rue, un nom, la mémoire d'Israël par Renée Neher-Bernheim

C’est ainsi que restent avec nous, dans une éternité vivante, ceux qui nous ont quittés en laissant leur message.
André Neher

nir barkat maire jerusalemLe maire de Jérusalem, Nir Barkat, a déclaré:. « Je salue le choix de noms de rues de Jérusalem pour honorer des personnalités éminentes et dignes de représenter tous les secteurs de la population de la ville. C’est notre devoir de rendre hommage à la mémoire des dirigeants, des innovateurs et de tous ceux qui constituent les pierres angulaires de la construction de l’Etat d’Israël et le développement de la capitale.  »

Ce choix de personnalités honorrés a été soumis à l’approbation du conseil municipal après l’accord du Comité des noms municipaux, dirigé par le maire adjoint Yael Antebi et le comité consultatif dirigé par le professeur Nava Ben-Zvi.

Autres articles

Partager cet article :

About roland

roland

A fait son Alya en 1995 Graphic designer Freelance Redacteur en chef, à Jerusalem-info.com Auparavant Graphiste à Yael Group Auparavant RESPONSABLE à Fnac Service Études à EFET Paris - Enseignement Supérieur Privé Photographie Audiovisuel

  • Instagram
  • Email

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
30 − 21 =