18 juillet 2015

Un petit coin de parapluie, contre un coin de paradis…

La saison d’été souvre sur un petit clin d’oeil dans les rues de la capitale. En effet, 1000 parapluies ont été ouverts au dessus de la rue Yoel Salomon au centre ville. Après avoir fait le tour de différentes villes dans le monde, cette  » oeuvre d’art » va faire les beaux jours des mois d’été. Elle marque aussi le lancement d’une saison culturelle ou les ouevres d’art et la musique envahiront les différentes rues du centre ville pour le plaisir des touristes de passage et des résidents en vacances.

Une raison supplémentaire de faire un petit tour dans cette rue piétonnière en plein centre de Jérusalem, à quelques mètres seulement de Ben Yehuda.

parapluie1

Rue Yoel Salomon vous trouverez de nombreuses boutiques d’artistes locaux comme l’artiste Azoulay et ses tableaux qui reprennent différentes bénédictions ( celle de la maison/ birkat habait, de la femme vertueuse / echet hayil etc…), des boutiques d’objets de décoration en métal ou en céramique, des bijoux en pate de verre ou en métal brossé, de judaica… C’est aussi là que se trouve deux des endroits les plus branchés de la capitale: Kikar Musika avec ses restaurant et ses concerts live tout au long de la journée – pour le programme cliquez ici, et le café Tmol Shilshon réputé pour ses petits déjeuner et son ambiance très jeune au milieu d’une bibliothèque en accès libre.

parapluie

 

crédit photos : Cyndie Azoulay

Et un petit clin d’oeil pour finir : la chanson de Georges Brassens

 

Partager cet article :

Ajouter un commentaire

Nous sommes à l'écoute de vos réactions. Connectez-vous et envoyez nous votre commentaire!*

Solve : *
21 + 15 =