11 juillet 2013

Sarah Mannheim : une autre vision de Jerusalem

Pour notre 1er article, nous partons à la rencontre de Sarah une peintre qui nous a ouvert les portes de son atelier dans le quel elle adore peindre justement des portes de Jérusalem.
Installée en plein cœur de Jérusalem, au milieu du quartier de Nahlaot, Sarah nous accueille dans sa maison qui lui sert aussi d’atelier. Montée en Israël à  l’âge de 18 ans, elle passe sa 1ere année à l’université de Tel Aviv à suivre un programme pour Olim, nouveaux immigrants. Elle avoue y avoir perfectionné son hébreu mais à part ca s’y être beaucoup ennuyée. Alors pour passer le temps, elle peint et offre ses toiles à ses amis. Mais cette passion pour la peinture ne date pas de cette période. En effet, déjà toute petite elle se souvient avoir peint sur des galets. Support original direz-vous ? Pas vraiment pour une enfant de Marseille.

sahra4

Sarah décide alors de faire de sa passion pour la peinture son métier. Elle s’installe à Jérusalem et habite aujourd’hui dans le quartier très pittoresque de Nahlaot, en face du Shouk de Mahané Yehuda. Les dédales de rues, les cours et surtout les portes des maisons de ce quartier de la capitale aujourd’hui  très prisé, sont parmi ses sources d’inspiration.

 

Jérusalem-info : Comment êtes vous arrivée à faire de votre passion pour la peinture, votre activité ?

Sarah. : Au début de ma vie en Israël, je peignais pour mon plaisir et pour décorer notre maison. Puis j’ai eu l’idée de faire des cours de peinture pour les petits garçons du quartier. En effet, dans notre quartier, assez religieux, les garçons n’avaient pas d’activités artistiques à leur disposition. Et je pensais que développer un coté à la fois artistique et manuel à travers la peinture était un bon apprentissage. Les cours ont bien marché alors j’en ai ouverts pour les petites filles aussi. Puis pour les jeunes filles et même pour les dames. J’ai aujourd’hui 70 élèves.

sahra2

Jérusalem-info : Quelle est votre méthodes d’enseignement ?

Sarah : Il est très libre. Je laisse les artistes en herbe s’exprimer et je les conseille plus que je ne les dirige. On part toujours d’une œuvre. Je ne veux pas donner des cours trop structurés en faisant une séance sur telle ou telle technique et une autre sur une autre technique. Certains élèves me le demandent mais ce n’est pas ma façon de faire. Chacun peint librement et c’est « sur le tas » que l’on introduit les techniques essentielles. Beaucoup de jeunes filles qui viennent peindre préparent par exemple leur invitation de bat-mitsva. D’autres préfèrent peindre pour décorer leur chambre. Enfin, il y en a qui peignent à partir de photos. Tout est valable, pourvu que l’on y mette de soi.

 

Jérusalem-info : Et vous quels sont vos sujets d’inspiration ?

Sarah :  Je m’inspire beaucoup de thèmes juifs. Je peins par exemple des rabbins ou des tsadikims. Mais je n’aime pas faire des portraits bruts. Alors j’apporte beaucoup d’attention au décor, à ce qui les entourent et qui souvent complète leur portrait.  J’aime aussi peindre les portes et portails des maisons de Jérusalem. Certaines sont très belles et très originales. Je commence à peindre en extérieur et je termine dans mon atelier, parfois en changeant la couleur de la peinture pour donner plus de charme. Je fais aussi de la calligraphie. On me demande parfois de faire des invitations pour des mariages ou des bar mitsvoth. J’en profite alors pour faire de l’enluminure. Il faut que je sois inspirée par mon sujet. Pour moi peindre c’est aussi une quête d’authenticité.

sahra3

Jérusalem-info : Vous peignez uniquement sur toile ?

Sarah : Non. Comme tout le monde j’ai mon petit jardin secret. Et pour moi c’est la peinture sur pierre. Je peins sur des pierres de Jérusalem. De vieilles pierres patinées, qui ont déjà quelque chose en elles. Après j’adapte le thème à leur aspect, à leur couleur et à leur forme. On m’a aussi déjà demandé de peindre sur des pierres de maison pour faire de la décoration et donner une touche originale et personnalisée à un lieu.

sahra1

Jérusalem-info : Faites-vous des expositions ?

Sarah : Non, car je peins beaucoup sur commande et je ne fais donc pas des travaux en avance. Et avec mes ateliers, il ne me reste pas toujours beaucoup de temps pour me consacrer à ma propre peinture. Mais j’y travaille.

sahra5

Pour rentrer en contact avec Sarah, et pour en savoir plus sur ses ateliers et ses œuvres, vous pouvez la contacter par téléphone au 02 62 32 677 ou par mail mannheim.d@gmail.com

Partager cet article :