5 juillet 2013

Les femmes gagnent plus à Jérusalem que les hommes

Sur le marché du travail, Jérusalem apparait comme une ville à part. En effet, plusieurs phénomènes sont réunis ici pour expliquer pourquoi, contrairement aux autres grandes villes du pays et même au pays en général, à Jérusalem les femmes gagnent plus que les hommes si on compare leur salaire brut horaire moyen.

Comme vous pourrez le constater dans le graphique ci-dessous, les femmes gagnent à Jérusalem en moyenne un salaire de 43 NIS brut par heure, et les hommes seulement 41 NIS brut par heure.

Il existe plusieurs phénomènes pour expliquer cette situation. Tout d’abord il faut savoir qu’à Jérusalem le taux de salarisation chez les hommes haredi et chez les femmes arabes est spécialement bas.

En 2010, les salariés de Jérusalem gagnaient  en moyenne un salaire brut mensuel de  7300 NIS. A Tel Aviv le salaire brut moyen mensuel était de 10 200 NIS et au niveau national il était de 8 600 NIS.

Si on fait une analyse plus en détail à Jérusalem, on constate que les hommes gagnaient en moyenne 8 100 NIS brut par mois, alors que les femmes seulement 6 300 NIS. Soit une différence constatée de 29 %. Cette différence est bien moins grande que l’écart qui existait à la même période entre les hommes et les femmes à Tel Aviv ou en moyenne  dans le pays. En effet, à Tel Aviv et en Israël le salaire moyen brut des hommes était de 51% plus élevé que celui des femmes.

Une autre particularité des salariés à Jérusalem est la différence constate entre le nombre d’heures hebdomadaires  travaillées entre les hommes et les femmes. Ainsi un homme à Jérusalem travaille en moyenne 44 heures par semaine et une femme 33 heures. Cet écart de 33 %  est lui supérieur à celui constaté à Tel Aviv, ou les hommes ne travaillent que 13% de plus hebdomadairement que les femmes ou même en moyenne nationale ou la différence est de 25%.

Ces 2 phénomènes particuliers à Jérusalem expliquent donc pourquoi ici les femmes gagnent en moyenne horaire 5 % de plus que les hommes (43 NIS par heure pour les femmes contre 41 NIS pour les hommes) A Tel Aviv, les hommes gagnent en salaire horaire 16 % de plus que les femmes et en Israël cet écart est de 15 %.

source Jerusalem Institute for Israel Studies www.jiis.org

Retrouver nos autres articles « Si Jérusalem m’était compté »

Partager cet article :