7 juillet 2013

Jerusalem, capitale d’Israel! jerusalem-info.com

Jérusalem est la capitale éternelle de l’Etat d’Israël et du peuple Juif.

La ville sainte, telle qu’elle est appelée, se situe sur le mont Sion, à 745 mètres d’altitude.

Jérusalem est sans aucun doute la ville la plus célèbre au monde, tant par son histoire, vieille de 3000 ans que par sa signification.

Yéroushalaym, nom hébreu de Jérusalem, représente le centre spirituel du peuple Juif depuis la nuit des temps.

L’histoire a fait de Jérusalem le théâtre de la civilisation. Ville sans cesse disputée par les grandes civilisations, Yéroushalaym est d’abord la capitale du royaume de David, première monarchie juive.

Son fils et successeur, le roi Salomon, fait construire à Jérusalem, sur le Mont Moria,  le premier temple, appelé Bet Hamikdash, maison de sainteté à la  gloire de D.ieu. Il  fait ainsi de Jérusalem la capitale religieuse et politique du peuple d’Israël.

Yéroushalaym devient le centre spirituel de la nation juive, autour duquel les Juifs du monde entier s’unifient et viennent effectuer les pèlerinages trois fois par an, à l’occasion des fêtes de Pessah, Shavouoth et Souccoth.

Après la destruction du Premier Temple par le roi de Babylone Nabuchodonosor, les Juifs de Jérusalem sont déportés et forment la première Diaspora à Babylone. Après 70 ans de captivité, les Juifs sont autorisés par les Perses à retourner à Jérusalem et reconstruisent le Temple.

Au début de l’ère chrétienne, Yéroushalaym tombe sous domination romaine et en l’an 70, après un siège de plusieurs années,  les armées de Titus détruisent le Second Temple.

Le peuple Juif quitte alors pour la deuxième fois la terre d’Israël et part pour un exil qui dure encore jusqu’à aujourd’hui.

Néanmoins, il y a toujours eu une présence juive à Jérusalem.

En 1948, alors que l’indépendance de l’Etat d’Israël est promulguée, Israël est précipité dans son premier conflit armé avec ses voisins arabes. Au terme de la guerre d’Indépendance, la partie est de Jérusalem, qui comprend la vieille ville et les sites religieux, est annexée par la Jordanie. L’accès au Kotel et à la vieille ville sont interdits aux Juifs. Coupée en deux, Yéroushalaym est néanmoins déclarée capitale d’Israël.

Ce n’est qu’en 1967, au cours de la guerre éclaire dite des Six Jours qu’Israël a pu entrer pour la première fois en 19 ans dans la vieille ville et récupérer le Kotel.

En 1967, Jérusalem est reconquise par Israël et devient la capitale éternelle une et indivisible de l’Etat d’Israël et du peuple Juif.

L’année 2007, qui célèbre les 40 ans de la libération de Jérusalem, a été marquée par de nombreuses festivités.

 

Aujourd’hui, Jérusalem est une ville en constant développement. Peuplée de plus de 750 000 habitants, Jérusalem est la plus grande ville d’Israël. Sa population se compose essentiellement de Juifs laïcs, traditionalistes, religieux et orthodoxes et d’arabes chrétiens et musulmans.

On dit de Jérusalem qu’elle est la plus belle ville du monde. Il n’y a qu’à se promener dans ses rues pour comprendre pourquoi. La lumière qui se reflète sur les bâtiments et les murs en pierre de Jérusalem, lui confère une atmosphère apaisante et unique.

Yeroushalaym est le seul endroit au monde où on peut ressentir une telle plénitude, côtoyer le passé et le présent, l’antique et le moderne, accompagné par un sentiment d’éternité.

Jérusalem, capitale éternelle, une et indivisible du peuple Juif…

Partager cet article :