5 juillet 2013

Hessed sur Facebook

Déborah Attali, l’animatrice du groupe Hessed sur Facebook répond aux questions de Jérusalem-info.

 

Depuis combien de temps votre groupe HESSED- qui veut dire générosité en hébreu – existe  il sur Facebook?

Grâce à D , HESSED existe depuis un peu plus de un an. Son essence prend sq source à Jérusalem mais les actions sont menées de partout aussi bien en Israël qu’en France ou dans les endroits ou il y a un juif en difficulté.
Pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à créer ce groupe HESSED?

J’ai voulu le créer, car il ne nous est parfois pas évident de former des chaines… on sollicite souvent les mêmes personnes , on se sent gêné ,ou parfois même obligé… Donc HESSED  a pour but de s’aider l’un l’autre! de diverses façons : préparation de repas pour nouvelles accouchées, ou pour des familles en difficultés, dons de jouets, de vêtements, don de soi également, comme offrir son aide physique aux parents, enfants, ou personnes isolés ,  dans la maladie, dans les devoirs , babysitting, dans le travail , dans l union dun même tehilim ou simplement un soutien moral. Combien de personnes sont touchées à Jérusalem par vos appels ?

Disons que sur Facebook il y a 1400 personnes approximativement sur le groupe HESSED, BH nous avons des centaines d’autres qui n’y sont pas connectés directement. Pour eux  le principe du téléphone arabe qu’est Facebook fonctionne et des amis ou des amis d’amis nous contactent via mail ou par téléphone afin de demander ou répondre aux nombreuses demandes.

Est ce que pour vous, à Jérusalem, les francophones sont suffisamment solidaires ?
Il y aujourd’hui une réelle prise de conscience du problème social en Israël. Les israéliens qui sont originaires de France par exemple sont de plus en plus en proie aux difficultés, dans le travail, dans l’éducation, ou tout simplement afin de payer son loyer ou même de manger. BArukh Hachem, ayant un petit recul face aux situations une chose est sur et HESSED en est la preuve, qu’ils soient francophones ou pas il y a une véritable solidarité envers chaque juif à Jérusalem ou ailleurs, religieux ou pas. Et de ce fait sans ces personnes , ces autres groupes ou les associations qui nous aident à répondre aux demandes quotidiennement ) et j’en profite ici pour les re,ercier (impossible de citer tout le monde j’ai peur de léser qui que ce soit) ) le groupe HESSED dont je suis seulement l’initiatrice n’aurait pas lieu d’être!
Votre groupe est destiné aux familles des francophones Olim hadashim mais aux autres aussi ?

De façon global, toute personne quelque soit son origine et ou qu’elle soit, qui a besoin d’aide la recevra à la mesure du possible! On se battra pour y arriver!

Avez vous aujourd’hui beaucoup de donateurs qui vous suivent régulièrement ou est ce plus une générosité ponctuelle ?

Il est bon de voir qu’ils existent des personnes foncièrement bonnes! Il existe des personnes qui nous aident régulièrement d’autres ponctuellement. Il existe des personnes qui ont plus de moyens que d’autres mais qui aident de différentes façons. On peut avoir un maasser à donner pour aider une famille pour des denrées, pour donner un coup de pouce à régler certaines factures. Et parfois on trouve des personnes qui ne peuvent pas donner mais qui enlève de chez soi, par exemple avec des halot, un repas, un don de sang,  ou même en appelant un ami, un parent pour savoir comment ensemble donner à une personne qui ne connait pas forcément et tout cela dans un climat de confiance.

Dans quels domaines sont les véritables besoins d’après vous?

C’est simple il nous est parfois plus simple de trouver de la nourriture ou des repas pour une famille qui n’a ni gaz ni électricité. De trouver un costume pour un hatan ou des tefilines… aujourd’hui les besoins se sont diversifiés et sont plus importants! Des dons certes de nourritures, de vêtements et plus que jamais et cruellement d’argent. Chaque jour je reçois entre un à deux appel minimum, Par exemple nous avons organisé une collecte de jouets pour hanoukka pour les enfants de Jérusalem avec Israeltorah, nous avons un marié dont il manque pas mal de choses pour lui et sa famille, des nouveaux immigrants sans meubles, sans électricité , je pourrais continuer des heures… Mais  Grâce à D j’ai pu rencontrer des personnes formidables donc au niveau des procédures administratives nous avons pas mal appris, avec certaines associations ou autres groupes de facebook, nous avons pu nous entre aider et faire face à certaines situations parfois dramatiques, et aujourd’hui nous avons aussi besoin de dons financiers et d’un partenaire!

Si demain vous aviez un souhait à faire pour l’avenir de votre Groupe HESSED, quel serait il?

Sincèrement je pense que vous connaissez déjà la réponse! Et donc tant qu’il existe des personnes dans le besoin nous seront présents et si D veut notre avenir et c’est mon souhait c’est que HESSED avec l’aide de D et de partenaires deviennent en plus d’un groupe sur facebook ( que je remercie au passage) une veritable association. Je tiens à vous remercier tous et notamment l’équipe de Jérusalem info qui depuis le début nous aide et nous donne la chance d’avoir pu nous exprimer!
Retrouvez nous en attendant sur Facebook sur www.facebook.com/groups/chessed

Ou Déborah attali 0543497326

AIDONS NOUS! DONNER ET RECEVOIR DE BON COEUR! CELUI QUI DONNE N’A RIEN PERDU ET S’ENRICHI!!

Partager cet article :